Lorsque écrire nous construit. D'une écriture contrainte à l'écriture de soi

Stéphanie Laurans-Gourvenec
2015 Vie sociale  
Distribution électronique Cairn.info pour ERES. © ERES. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable
more » ... uf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © ERES | Téléchargé le 19/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ERES | Téléchargé le 19/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) stéphanie Laurans-Gourvenec est éducatrice spécialisée. 89 Vie Sociale n° 9 -2015 Lorsque écrire nous construit D'une écriture contrainte à l'écriture de soi Stéphanie Laurans-Gourvenec J' ai toujours écrit... non, pas toujours... mais les mots ont toujours fait partie de ma vie. ils m'ont rassurée souvent, apeurée parfois, construite indéniablement... telles de discrètes pierres posées en arrière de chacun de mes pas pour chaque étape de vie, les mots, la mélodie des textes lus, écrits, ont, chaque fois, accompagné délicatement ma main pour avancer. ils m'ont soutenue aussi, béquille de mes vulnérabilités diverses. Et puis un jour, mon aventure avec les mots s'est avérée plus surprenante que jamais, les mots ne m'ont plus accompagnée, non, ils m'ont devancée, ils ont, un matin d'hiver qui ne serait plus jamais comme les autres, comme pris d'assaut ma pensée pour la révéler à moi, voire à soi. sortis de l'obscurité pour se dévoiler au grand jour, dans un face-à-face que je ne pouvais dès lors plus ignorer ou bannir, mais assumer pleinement. mon aventure en écriture allait s'avérer plus étonnante que prévu... PREMIER CONTACT AVEC LES MOTS : II AUX PRÉMICES DE LA CRÉATION DE SOI J'ai aimé les mots très jeune, avant même de savoir lire... J'ai aimé les histoires, celles de la tombée de la nuit, contées par mon père, chaque soir, dans cette phase de si forte transition que l'enfance semble s'échapper un tout petit peu, par fines gouttelettes, subtilement, mais s'échapper tout de même. Je me réconfortais dans les mots et
doi:10.3917/vsoc.151.0089 fatcat:feqoxxygw5dwrivgmalb7jjcse