Le téniasis des bovins et des ovins de la République du Tchad : quelques données épidémiologiques intéressant les zones sahéliennes

M. Graber, J. Service
1964 Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux  
1¼ Les auteurs donnent le résultat d'enquêtes effectuées de 1954 à 1964 sur toute l'étendue de la République du Tchad. Le Téniasis touche 16,6 p. 100 des zébus jeunes et adultes. Les Cestodes en cause sont Moniezia expansa, Moniezi benedeni et Thysaniezia ovilla. Près de la moitié des moutons autopsiés héberge un Anoplocephalidé. Parmi les huit espèces mises en évidence, trois d'entre elles sont particulièrement fréquentes: Avitellina centripunctata (43 p. 100), Stiliesia globipunctata (32,2 p.
more » ... bipunctata (32,2 p. 100) et Moniezia expansa (17,3 p. 100). 2¼ Le Téniasis bovin est une maladie d'été et d'automne. L'infestation est faible, sinon nulle d'avril à juin. L'épidémiologie du Téniasis ovin, appréciée par la méthode de THAPAR (1956) et par des essais poussés sur le terrain, est ainsi caractérisée: la Stilesiose à Stilesia globipunctata sévit toute l'année. Il en est de même pour Stilesia hepotica (sauf en décembre). La Monieziose à Moniezia expansa est une affection d'été et d'automne. Entre la mi-janvier et la fin-mai, les infestations ne sont guère réalisables. Pour l'Avitellinose à Avitellina centripunctata, c'est entre août et novembre que ce parasitisme est nul
doi:10.19182/remvt.7319 fatcat:gk4o3lglvbc4lmhbkxphp2eo5y