La tentation du socialisme au Bénin

Marcelle Genné
1978 Études internationales  
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : info@erudit.org Article « La tentation du socialisme au Bénin » Marcelle Genné Études internationales, vol. 9, n° 3, 1978, p. 383-404. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/700874ar Note : les règles d'écriture des références
more » ... es références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ Document téléchargé le 13 février 2017 06:02 ABSTRACT -The Temptation of Socialism in Bénin The achievement of scientific socialism as conceived by MM. Ch. Bettelheim, J. Charrière and H. Marchisio is based on four gênerai principles, namely : the taking of power by proletarian party ; îhe establishment of the dictatorship of the prolétariat ; the public ownership and control of the economy ; and agricultural reform. Relating the expérience of Bénin to thèse fundamental principles shows that there are différent paths to socialism. Accordingly, the accumulation of différent facts leads to a revision of the theory of scientific socialism. * Institut de Coopération internationale, Université d'Ottawa. 1. La République du Dahomey fut proclamée République populaire du Bénin, le 30 novembre 1975. 2. Le terme « arrière » paraît plus approprié que celui communément utilisé de périphérie. 3. La situation de l'emploi dans la République populaire du Bénin, Direction des études et de la planification, ministère de la Fonction publique et du Travail, Cotonou, septembre 1976. 383 384 Marcelle GENNÉ Les fondements idéologiques et matériels qui devaient servir de bases à l'édification du socialisme béninois, ont été jetés par le Chef de l'État, le président Kérékou, dans les textes fondamentaux que sont le discours « Programme » du 30 novembre 1972 et le « Discours d'Orientation Nationale » du 30 novembre 1974 4 . Ces fondements, objet de l'analyse ci-après, seront examinés relativement aux bases présumées communes à l'édification du socialisme « en Chine et dans les autres pays socialistes », soit les modalités de la prise du pouvoir, l'établissement de la dictature du prolétariat, l'action dirigeante de l'État dans les affaires économiques et la réforme agraire telles que formulées par Ch. Bettelheim, J. Charriere et H. Marchisio 5 . La méthode utilisée vise à cerner, dans sa dimension historique, le phénomène de la révolution béninoise dont le cours apparemment désordonné est dans l'ordre des choses qui compare le cheminement d'une expérience à l'implacable logique d'une conception théorique. Certes, après la longue léthargie dans laquelle était plongé le Bénin, il semble téméraire de porter un jugement hâtif sur l'éveil printanier de cette république au socialisme. La révolution du Bénin, proclamée au plus haut niveau, impose une transformation sociale qui est entravée par une suite de circonstances événementielles, engendrées par des forces externes agissant par l'intermédiaire des forces internes, dont la plus spectaculaire a été celle de l'agression territoriale du 16 janvier 1977 6 . Néanmoins, il est d'une extrême importance de connaître la nature du socialisme béninois dans le feu de ses contradictions, quitte à ce que le cours de l'histoire fasse prendre à la réalité un tout autre tour que les prémisses actuelles ne le laissent prévoir.
doi:10.7202/700874ar fatcat:zecppz56vnc23jhbnuol7qquf4