Variations

Sylvie Schoch de Neuforn
2008 Cahiers de Gestalt-thérapie  
Distribution électronique Cairn.info pour Collège européen de Gestalt-thérapie. © Collège européen de Gestalt-thérapie. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de
more » ... uelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -12/02/2020 16:08 -© Collège européen de Gestalt-thérapie Document téléchargé depuis www.cairn.info ---207.241.231.108 -12/02/2020 16:08 -© Collège européen de Gestalt-thérapie La philosophie, c'est à la fois la construction de concepts, mais qui vous tendent comme une espèce d'anse, comme une espèce de poignée, à vous de la prendre ou de ne pas la prendre. Si vous acceptez l'idée que les concepts sont des créatures, des entités, des créations, ils se tendent vers vous en quel sens ? En ce sens qu'ils vous disent, en gros, ils y tiennent pas, pourtant eux ils s'en foutent : "Est-ce que je te conviens"? Si c'est pas celui-là qui vous convient, c'est un autre qui vous convient. Au besoin ce sera à vous de le fabriquer. Et c'est en ce sens que je vous ai toujours dit, les concepts c'est signé, c'est des créations. ( Deleuze, cours du 23/11/1982) Définir le champ Ce que disait Roland Barthes à propos du Neutre 1 , je pourrais le dire à propos du champ, en le paraphrasant : « Je ne cherche pas à définir, je veux nommer une chose : je rassemble des choses que je mets sous le nom de [champ]. » Je peux parler ici de mon imaginaire du champ. Je peux parler de ce qui émerge comme conscience quand je sens l'unité entre moi et ce que j'observe, et qui me parvient par le biais de mes perceptions, externes et internes, 69 Cahiers n°22, 2008 GESTALT THERAPIE
doi:10.3917/cges.022.0069 fatcat:pjmx2l4l35cfbe4ukrjxubqbu4