Empiries artistiques à propos du lieu

Joseph Rabie
2015 Géographie et cultures  
Référence électronique Joseph Rabie, « Empiries artistiques à propos du lieu », Géographie et cultures [En ligne], 93-94 | 2015, mis en ligne le 17 octobre 2016, consulté le 02 novembre 2016. URL : http://gc.revues.org/4072 ; DOI : 10.4000/gc.4072 Ce document a été généré automatiquement le 2 novembre 2016. Empiries artistiques à propos du lieu An empirical, artistic approach to place Joseph Rabie Deux photographies de l'exposition des oeuvres de Joseph Rabie à la Laiterie durant le colloque
more » ... rant le colloque Empiries artistiques à propos du lieu Géographie et cultures, 93-94 | 2016 Empiries artistiques à propos du lieu Géographie et cultures, 93-94 | 2016 7 Mon objectif ici sera donc de démontrer, en ce qui concerne la notion de lieu, que la démarche artistique est, justement, particulièrement adaptée pour défricher ce savoir, là où la démarche scientifique serait, éventuellement, démunie. 8 Enfin, l'objet de cet article étant d'expliquer les oeuvres qui ont été exposées à Cerisy lors du colloque, il s'agit, avant tout, d'une explicitation du cadre théorique au sein duquel ces oeuvres sont inscrites, et non pas du compte rendu scientifique d'une démarche de recherche en tant que telle. Sur le lieu 9 Le sujet qui m'intéresse est « Ce qui fait lieu ». Il s'agit notamment d'étudier les conditions qui font qu'un lieu soit habitable. Afin de conceptualiser un cadre d'analyse de la notion du lieu, nous développons une hypothèse qui postule qu'un lieu quelconque se constitue sur la base d'une taxinomie hétérogène, amalgamée à partir de multiples dimensions. Une dualité partagée se construit entre, d'une part, les aspects morphologiques matériels d'un lieu -sa plasticité physique -et d'autre part, l'ensemble des symboles, valeurs, contenus sociaux, culturels, politiques, historiques, religieux, etc., usages et modes de vie, aménités disponibles ou absentes... que nous nommons enjeux-situation-récits. 10 Le premier versant morphologique de cette dualité fait état de la perception d'un lieu concret par l'individu situé, ressenti et vécu dans sa spatialité et, plus spécifiquement, dans l'agencement particulier de l'ensemble des objets naturels et artificiels qui le composent. Le deuxième versant enjeux-situation-récits fait état de la constitution du lieu en tant que cadre de vie collectif porteur de significations sociales, culturelles, politiques, etc. Dire qu'il s'agit d'un partage entre contenant et contenu ou entre forme et fond serait certainement une méprise, car le sens global d'un lieu particulier vient de la synthèse fusionnelle entre les deux parties de la dualité, et la nature totalisante du lieu dérive du Empiries artistiques à propos du lieu Géographie et cultures, 93-94 | 2016
doi:10.4000/gc.4053 fatcat:envykcfobrc5ramvbfhmhwuloe