Les forces du bien et du mal dans les premiers siècles de l'Église

Paul-Hubert Poirier
2012 Laval théologique et philosophique  
Intuition et abstraction dans les théories de la connaissance anciennes et médiévales (II) Volume 68, numéro 1, février 2012 URI : id.erudit.org/iderudit/1010220ar
doi:10.7202/1010220ar fatcat:lqktqxqfejhtldydumtybaq6pi