Avant-Propos

Yves Soyer, Y. Soyer
2019 Revue d Orthopédie Dento-Faciale  
Les agénésies des incisives latérales maxillaires soulèvent régulièrement des interrogations pour le praticien confronté à cette pathologie. C'est une anomalie régulièrement rencontrée dans notre pratique quotidienne. À chaque confrontation c'est un challenge esthétique et fonctionnel particulièrement délicat à relever. Trois attitudes thérapeutiques peuvent être proposées : l'abstention, la substitution ou le remplacement par prothèse. Chaque attitude offrira ses avantages et ses inconvénients
more » ... et c'est en fonction de facteurs décisionnels précis que sera décidée l'option thérapeutique. Sans vouloir être exhaustif, la Revue d'Orthopédie Dento-Faciale se propose dans le deuxième numéro de cette année de faire le point sur cette question et permettre à nos lecteurs de trouver une solution individualisée pour chaque patient. Après avoir rappelé les trois options pré-citées, Michel Le Gall et son équipe centrent leur propos plus particulièrement sur la fermeture d'espaces d'agénésies et nous invite au travers de leur iconographie à tenir compte de différents impératifs, qu'ils soient occlusaux, parodontaux, fonctionnels ou héréditaires. S'appuyant sur une revue systématique de la littérature, Damien Brezulier et Olivier Sorel évaluent les modifications à apporter au positionnement des canines et premières prémolaires lorsqu'une thérapeutique de fermeture d'espace est planifiée. L'étude de l'occlusion trouvera pleinement sa justification lorsque la canine perd sa place. Jean-Charles Kohaut nous rappelle ainsi avec raison l'importance du guide canin et de la recherche d'une fonction de substitution lorsque ce guide se retrouve absent. L'option par fermeture d'espace n'exclue jamais totalement les solutions par addition. C'est par pluridisciplinarité que l'orthodontiste résoudra l'équation Article disponible sur le site https://odf.edpsciences.org ou https://doi.
doi:10.1051/odf/2019012 fatcat:vfofv5fahjhk7er6qdqr4jnw7q