De Kinshasa à Cartagena, en passant par Paris : itinéraires d'une « musique noire », la champeta1

Elisabeth Cunin
2006 Civilisations  
doi:10.4000/civilisations.557 fatcat:aed7vvxlanhrhmjx3xkoid7ihi