Diagnostics ante et post mortem de la tuberculose bovine au sud du Tchad : cas des bovins destinés à l'abattage

B. N. Ngandolo, C. Diguimbaye-Djaibé, B. Müller, L. Didi, M. Hilty, I. Schiller, E. Schelling, B. Mobeal, B. S. Toguebaye, A. J. Akakpo, Jakob Zinsstag
2009 Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux  
Entre juillet et novembre 2005, 919 bovins issus d'élevages transhumants et destinés à l'abattage à Sarh (Tchad) ont été contrôlés en ante et post mortem afin d'identifier des suspicions de tuberculose bovine (TBB). Ces animaux appartenaient principalement aux races locales Arabe (639) et Mbororo (280), et comportaient 595 femelles et 324 mâles, âgés de 1 à 11 ans, et répartis dans quatre classes d'âge. En ante mortem, l'examen clinique et le test d'intradermo- tuberculination comparative (IDC)
more » ... n comparative (IDC) ont été effectués. Le diagnostic post mortem (DPM) a été établi par l'inspection à l'abattoir et la microscopie pour la recherche des bacilles acido-alcoolo-résistants (BAAR). L'IDC a révélé 95 réagissants (10,3 p. 100) et 102 réactions douteuses (11 p. 100). Par ailleurs, 109 carcasses (abats) ont été suspectées de tuberculose, et les lésions collectées, traitées et colorées au Ziehl-Neelsen ne contenaient des BAAR que dans 47,7 p. 100 des cas. L'IDC et le DPM ont tous les deux montré la susceptibilité de la race Mbororo à la TBB, ainsi que celle des animaux âgés de 4 à 9 ans. En dépit de la discordance entre les deux méthodes de diagnostic, la combinaison de leurs résultats a permis d'identifier 130 cas dans l'échantillon contrôlé, dont la moitié étaient âgés de 7 à 9 ans.
doi:10.19182/remvt.10094 fatcat:25ltme4nszhmzfalsykeuxrxym