La coanimation mixte dans les groupes de thérapie pour conjoints violents : Une expérience de socialisation aux rôles d'un homme et d'une femme

Valérie Roy
2014 Les cahiers internationaux de psychologie sociale  
Distribution électronique Cairn.info pour Presses universitaires de Liège. © Presses universitaires de Liège. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque
more » ... ière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © Presses universitaires de Liège | Téléchargé le 14/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © Presses universitaires de Liège | Téléchargé le 14/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) La coanimation mixte dans les groupes de thérapie pour conjoints violents : Une expérience de socialisation aux rôles d'un homme et d'une femme © Presses universitaires de Liège | Téléchargé le 14/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © Presses universitaires de Liège | Téléchargé le 14/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) La coanimation mixte dans les groupes de thérapie pour conjoints violents : Une expérience de socialisation aux rôles d'un homme et d'une femme Cet article présente les résultats d'une étude visant à comprendre en quoi la coanimation mixte dans les groupes en violence conjugale participe ou non à la socialisation aux rôles d'un homme et d'une femme. Des entrevues ont été menées auprès de 25 hommes ayant participé à des groupes animés par un homme et une femme. L'analyse interprétative de leur discours suggère différents processus par lesquels le genre se construit dans les interactions au sein du groupe. Les résultats sont discutés à la lumière de l'interactionnisme symbolique et des représentations sociales qui amènent à concevoir l'expérience de socialisation comme progressive, contextuelle et principalement centrée sur la nonviolence et l'expression des émotions. Mixed Gender co-Facilitation in Intimate Partner Violence Groups: Promoting Gender-Role Socialization This article presents the results of a study that examined whether mixed gender co-facilitation in intimate partner violence groups promotes gender-role socialization. Interviews were conducted with 25 men who participated in groups led by a man and woman. The interpretive analysis of their discourse suggests different processes by which gender was constructed in the group interactions. The results are analyzed and discussed from the perspective of symbolic interactionism and social representations. The study suggests that socialization in these groups can be seen as progressive, contextual, and primarily focused on non-violence and the expression of emotions. Gemischt-geschlechtliche co-Animation in Therapiegruppen für gewaltsame Lebenspartner: Erfahrungen bei der Sozialisierung von Männer-und Frauenrollen Dieser Beitrag stellt die Ergebnisse einer Studie vor, die zu ermitteln sucht, ob die eingesetzte Gruppentherapie bei einer im Hinblick aufs Geschlecht gemischten Gruppe von Personen, die zur Gewalt in der Partnerschaft neigen, dazu beiträgt, eine Sozialisation von Männer-und Frauenrollen zu ermöglichen. Interviews wurden bei 25 Männern durchgeführt, die an Gruppen teilnahmen, die von einem Mann und einer Frau geleitet wurden. Die interpretative Analyse ihrer Beiträge verweist auf verschiedene Prozesse, durch die sich die Geschlechtsrolle in der Interaktion innerhalb der Gruppe herausbildet. Die Ergebnisse werden vor dem Hintergrund des symbolischen Interaktionismus und der sozialen Repräsentation diskutiert. Diese Sichtweise legt nahe, dass Erfahrungen der Sozialisation in diesen Gruppen als progressiv, kontextbezogen und vor allem auf Gewaltfreiheit hin fokussiert und als Äußern von Emotionen gesehen werden können. La co-animación mixta en los grupos de terapia para conyugues violentos: Una experiencia de socialización de los roles de un hombre y de una mujer Este articulo presenta los resultados de un estudio que busca comprender si la co-animación mixta en los grupos de violencia conyugal participa o no a la socialización de los roles de un hombre y una mujer. Entrevistas fueron realizadas a 25 hombres que han participado a grupos animados por un hombre y una mujer. El análisis interpretativo de sus discursos sugiere diferentes procesos a través de los cuales el género se construye
doi:10.3917/cips.104.0671 fatcat:ffq73fq7ozdrfoyyiyfw2t2v4u