Inégalité des chances et agressivité motrice

Luc Collard
2008 Mathématiques et sciences humaines  
Il s'agit de vérifier sur le plan expérimental une hypothèse d'Elias [1986] selon laquelle, dans les jeux sportifs, l'inégalité des chances serait source de déchaînements agressifs. Pour cela, des adultes volontaires sont soumis en 6 † ¥6 à un jeu sportif inéquitable dépourvu d'équilibre tactique. Le jeu débute par le rendu d'une décision prise secrètement par chaque équipe : le choix d'un ballon sur deux possibles. Le score potentiel des uns est conditionnel au choix de ballon des autres. La
more » ... on des autres. La matrice des gains est telle qu'à chaque coup l'une des deux équipes ressort frustrée de son choix. L'originalité de la recherche consiste alors à provoquer la résolution du jeu par l'accomplissement moteur. Partant d'un bout à l'autre d'un gymnase, les équipes s'élancent et se croisent. Elles cherchent à plaquer leur ballon dans une zone opposée, condition nécessaire à l'obtention du score annoncé. Chaque équipe a toute liberté d'empêcher l'autre de parvenir à ses fins... Le jeu étant répété, les stratégies mixtes liminaires apparaissent plutôt rationnelles. Par contre, au moment des réalisations motrices, les équipes minimisent leurs gains en se faisant vengeance. Les joueurs se livrent à des actions d'autant plus agressives que le rapport du jeu leur est défavorable. MOTS-CLÉS -Agressivité motrice, Jeu sportif, Stratégie mixte, Théorie des jeux expérimentale SUMMARY -Unfair sporting games and motor aggressiveness The goal of the present work was to experimentally verify Elias's hypothesis [1986], according to which unfair sporting situations lead to aggressive outbursts. To this end, adult volunteers were subjected to an inherently unfair 6-a-side game which lacked a balanced tactical basis. At the start of the game, a decision is taken separately by each team: the choice of one of two possible balls. One team's potential score depends on the choice of the ball made by the other team. The scoring matrix is designed in such a way that every time a point is scored, one of the two teams feels penalized by its opening choice. The originality of the present work consisted in ending the game with a potentially aggressive motor action. Starting from opposite ends of a sports hall, the two teams have to touch their ball down in the opposing end zone in order to definitively acquire the previously scored points. Each team is free to prevent the other one from achieving its objective by any means it sees fit... When the game is replayed, the initial "mixed" strategies appear to be quite rational. On the other hand, when the motor action has to be performed, the teams minimize their gains whilst taking their revenge on their opponents. The more distorted the score, the more aggressive the players.
doi:10.4000/msh.10293 fatcat:6yfzrm6qvnf55i6kas5hv2fir4