DOCUMENTATION : Comment F Eau peut aider le Charbon dans Sa Vie Moderne. Conférence faite le 23 décembre 1921 à l'Exposition du Chauffage

M DE LA BROSSE
1922 La houille blanche  
Il semble que mon premier devoir doit être de vous ïaire des excuses pour le choix du conférencier puisqu'il impose aux visiteurs d'une exposition d'appareils de chauffage le paradoxe d'avoir à subir tout d'abord un éloge de Feau. Gar qu'y a-t-il de plus opposé que Veau et le l'eu? Et quelle conciliation peut-il y avoir entre ces deux contraires qui s'excluent l'un l'autre depuis l'origine des temps d'une façon si absolue? Comment, surtout, ne pas craindre que le paradoxe dépasse les limites
more » ... asse les limites permises dans le titre donné à cette causerie sur l'aide que l'eau peut apporter à l'aliment le plus actif de nos foyers, le charbon? Unité d'origine. -L'opposition pourtant n'est qu'apparente et ces deux extrêmes se touchent d'une façon très intime. C'est qu'en effet nous devons l'eau qui ruisselle sur la terre comme la houille qui repose dans son sein à la même cause première, l'action du soleil. C'est la chaleur de cet astre bienfaisant qui évapore l'eau des mers et qui crée les courants atmosphériques grâce auxquels elle vient -se condenser sur les continents où elle tombe en pluie et en neige sous l'action de la pesanteur, formant chutes d'eau, ruisseaux et rivières. C'est aussi le soleil qui dans un lointain passé a fait vivre les végétaux de l'époque houillère qui ont formé le charbon et ainsi s'explique malgré des apparences superficielles trompeuses que ces deux produits de l'énergie solaire puissent concourir, quoique par des voies différentes, à des buts communs dont le principal est de nous restituer une part de l'énergie qu'ils ont accumulée. L'un nous la restitue avec parcimonie et sous une forme dégradée où la déperdition est énorme, c'est le charbon; l'autre avec abondance sous la forme la plus noble (mécanique ou électrique), c'est l'eau. Et voyez comme s'affirme, dès le début, la supériorité de celle-ci, puisque non seulement son rendement est bien meilleur comme nous allons le voir dans un instant, mais encore sa provision inépuisable car toute tonne de charbon consommée sur la terre est définitivement perdue sans espoir de retour tandis que l'eau de nos chutes est sans cesse repompée par le soleil et ramenée vers les sources pour redescendre de nouveau et ainsi de suite indéfiniment, à moins bien entendu que le soleil lui-même ne s'avise comme cette année de nous prodiguer sa chaleur sôus la forme directe sans prendre l'intermédiaire bienfaisant de la pluie dont nous ne saurions nous passer, mais c'est là une perspective que nous n'avons point à redouter malgré certaines prédictions pessimistes qui ne reposent heureusement sur rien de sérieux. Puisque la provision houillère du monde est limitée et ne se reconstitue pas, le premier devoir des peuples comme des individus e t de ménager le charbon, devoir plus impérieux pour nous Français que pour tous autres parce que la très petite part que notre territoire possède de ce précieux combustible est particulièrement modeste et qu'
doi:10.1051/lhb/1922049 fatcat:kwocdwqmmrb6rjonpoimk7kwau