L'approche Par Competences Et La Question De La Montee Des Inegalites Scolaires En Cote d'Ivoire. Analyse Des Pratiques Des Pratiques Enseignantes En Classe Sur Le Profil De Sortie Des Eleves Du Premier Cycle Du Secondaire En Cote d'Ivoire

Nguessan Kouamé
2018 European Scientific Journal  
Considered as a tool to understand the academic achievements, the orientations, the access to the different sectors, the obtaining of diplomas, etc., the concept of school inequalities is the prism by which we evaluate the school, its operation and its ability to fulfill the explicit missions that are its own. We specifically question the impact of classroom teaching practices on the exit profile of students in the "Science" field and consequently on the graduation rate of students in the
more » ... udents in the secondary education of the first cycle, which is a necessary condition of access. to have a job; and therefore a factor of school inequalities. This study aims to point out certain difficulties and obstacles observed in reading the didactic intentions of the educational programs by the teachers. Surveys based on observation grids on the one hand, audio and video recordings, and interviews on the other, were conducted on three types of teachers (competent, efficient, and expert) by discipline in each of the three disciplines of the field "Science" in the fourth year of junior high school. The results show that these teachers, despite their certain skills, have many shortcomings in mastering the components of the different knowledge required for effective teaching / learning. As a result, some teaching strategies have to be adjusted to fill the knowledge gap among the latter. Given these shortcomings, continuous teacher training that takes into account all disciplinary, curricular, didactic and pedagogical aspects is necessary to give the learner the desire to follow, to pursue studies, develop more skills, and consequently reduce school inequalities. Résumé Considéré comme un outil pour comprendre les acquis scolaires, les orientations, l'accès aux différentes filières, l'obtention de diplômes, etc., le concept d'inégalités scolaires est le prisme par lequel on peut évaluer l'école, son fonctionnement et sa capacité à remplir les missions explicites qui sont les siennes. Nous interrogeons spécifiquement l'impact des pratiques enseignantes en classe sur le profil de sortie des élèves du domaine « Sciences » et par conséquent sur le taux d'obtention des élèves du diplôme du premier cycle de l'enseignement secondaire, condition nécessaire d'accès à l'emploi ; et donc un facteur d'inégalités scolaires. Cette étude vise à pointer certaines difficultés et obstacles constatés dans la lecture des intentions didactiques des programmes éducatifs par les enseignant(e)s. Des enquêtes basées sur des grilles d'observations d'une part, des enregistrements audio et vidéo, et des entretiens d'autre part, ont été menées sur trois types d'enseignant(e)s (compétent, efficace, et expert) par discipline dans chacune des trois disciplines du domaine « Sciences » en classe de quatrième année de collège. Il ressort des résultats que ces enseignant(e)s malgré leurs compétences certaines, présentent de nombreuses lacunes dans la maîtrise des composantes des différentes connaissances nécessaires à un enseignement/apprentissage efficace. Par conséquent, certaines stratégies d'enseignement sont à ajuster pour combler le déficit de connaissances chez ces derniers. Au regard de ces insuffisances, une formation continue des enseignant(e)s qui prend en compte tous les aspects disciplinaire, curriculaire, didactique, et pédagogique est nécessaire pour donner à l'apprenant(e) l'envie de suivre, de poursuivre les études, de développer plus de compétences, et réduire conséquemment les inégalités scolaires.
doi:10.19044/esj.2018.v14n34p307 fatcat:r2xncjajlbfhxjxjojju2uu4sy