L'atypie standardisée

Olivier Standaert
2019 Revue Communication & professionnalisation  
Le présent article étudie l'hybridation des trajectoires d'insertion professionnelle parmi les nouveaux journalistes de Belgique francophone. Evoluant dans un marché où le volume d'emplois salariés diminue constamment, la majorité des journalistes débutants doivent assurer eux-mêmes la continuité de leur trajectoire durant des périodes tendant à s'allonger. Eu égard aux définitions classiques de l'insertion professionnelle, le marché étudié laisse apparaître des transitions marquées par des
more » ... arquées par des formes d'emploi atypiques peu claires en termes de débouchés. Ceci influe sur le degré de mobilité dans et en dehors du marché, sur la flexibilité, l'incertitude et l'individualisation des trajectoires professionnelles débutantes. L'impact de ces situations sur les temporalités subjectives de l'insertion est étudié à partir des nouvelles formes identitaires créées par cette déstandardisation des carrières. Partiellement éloignées des idéaux d'avant-carrière et des valeurs traditionnelles ayant réussi à faire du journalisme une profession plus ou moins bien positionnée dans le champ social, ces formes identitaires reconfigurent la vision de son propre avenir en le fixant souvent sur un horizon de (très) court terme. Cette difficulté à envisager harmonieusement sa trajectoire future, en conformité aux attentes initiales, reconfigure les liens spécifiques que les jeunes journalistes nouent avec un métier dans lequel ils souhaitaient initialement s'installer durablement.
doi:10.14428/rcompro.v0i8.1043 fatcat:53jd35zxhfglhiw6wmpz67mxji