Les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie : des situations contrastées

Mathieu Strale
2019 Brussels Studies  
La revue scientifique électronique pour les recherches sur Bruxelles / Het elektronisch wetenschappelijk tijdschrift voor onderzoek over Brussel / The e-journal for academic research on Brussels Collection générale | 2019 Les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie : des situations contrastées Verplaatsingen tussen Brussel en de rand: sterk uiteenlopende situaties Travel between Brussels and its outskirts: contrasting situations Mathieu Strale Édition électronique Éditeur Université
more » ... ur Université Saint-Louis Bruxelles Référence électronique Mathieu Strale, « Les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie : des situations contrastées », Brussels Studies [En ligne], Collection générale, n° 137, mis en ligne le 08 juillet 2019, consulté le 09 juillet 2019. URL : http://journals.openedition.org/brussels/2831 ; DOI : 10.4000/brussels.2831 Ce document a été généré automatiquement le 9 juillet 2019. Licence CC BY Les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie : des situations contrastées Verplaatsingen tussen Brussel en de rand: sterk uiteenlopende situaties Travel between Brussels and its outskirts: contrasting situations Mathieu Strale NOTE DE L'AUTEUR L'auteur tient à remercier Innoviris, qui a assuré le financement du projet Anticipate « MOBRU », dont sont issus les résultats de cet article. 2 Bruxelles s'inscrit parfaitement dans ces constats. Si le trafic automobile tend à diminuer lentement en Région de Bruxelles-Capitale, il augmente en périphérie, y compris à proximité des limites régionales. Ceci a une incidence directe, en matière de mobilité dans et autour de Bruxelles, ainsi qu'au niveau des conséquences liées : congestion et nuisances socio-environnementales. Cette situation se double d'un contexte politique Les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie : des situations contrastées Brussels Studies , Collection générale 6 Du point de vue des motifs de déplacements entre Bruxelles et la périphérie, la navette domicile-travail domine, puisqu'elle correspond à 50 % des flux entrants, les motifs culturels, commerciaux ou autres représentant chacun moins de 6 % [Ermans et al., 2017]. Il est à noter que la navette de Bruxellois travaillant en dehors de la Région représente 9 % des trajets sortant de la Région, témoignant de leur ampleur, souvent négligée. 7 En ce qui concerne les raisons du choix modal, si le différentiel de performance entre les transports en commun et les trajets en voiture est un facteur important, il ne peut tout expliquer [Lebrun & Dobruszkes, 2012]. Ainsi, un tiers des navetteurs travaillant dans des entreprises bien desservies en transport en commun ne les utilisent pas [De Witte & Macharis, 2008]. Parmi les facteurs explicatifs, il y a bien sûr le dispositif des voitures de Les déplacements entre Bruxelles et sa périphérie : des situations contrastées Brussels Studies , Collection générale
doi:10.4000/brussels.2831 fatcat:6gb4tfoqavdpjng5q3kj6msj5y