Farmer perceptions and management strategies of trypanosomian risk in the Mouhoun basin (Burkina Faso)

Naférima Koné, Fanny Bouyer, Hervé Sèna Vitouley, Issa Sidibé, Eliézer Kouakou N'Goran, Laurence Vial, Balenghien Thomas, Jérémy Bouyer
2012 Agricultures  
Perceptions des éleveurs et stratégies de gestion du risque trypanosomien dans le bassin du fleuve Mouhoun (Burkina Faso) Résumé La pression trypanosomienne demeure un obstacle pour le développement durable de l'élevage en Afrique subsaharienne, en particulier dans le bassin du Mouhoun, au Burkina Faso. Aujourd'hui, l'utilisation des savoirs locaux et l'implication des communautés rurales apparaissent indispensables dans les projets de lutte contre les trypanosomoses animales africaines (TAA).
more » ... africaines (TAA). Deux méthodes participatives ont été utilisées : la rapid rural appraisal (RRA) et la méthode accélérée de recherche participative (MARP). Elles ont permis de décrire deux types de systèmes d'exploitation en se basant sur le mode d'élevage. La perception du risque dans les différents groupes a été évaluée par des méthodes qualitatives et par scoring sur la base de questionnaires semi-ouverts : elle était principalement liée au site et concordait plus ou moins avec le risque estimé par la sérologie et l'entomologie, avec cependant moins d'exactitude et de précision. Les stratégies de contrôle des TAA, basées essentiellement sur l'usage des trypanocides, étaient encore largement décidées et mises en oeuvre par les éleveurs eux-mêmes. La MARP a révélé que l'évitement des contacts hôtes/vecteurs était une stratégie efficace mais rarement réalisable. Ces méthodes d'épidémiologie participative constituent des outils pratiques de conseil sanitaire adaptés au contexte. Mots clés : Afrique subsaharienne ; connaissance locale ; diagnostic rural participatif ; gestion du risque ; trypanosomose africaine. Thèmes : méthodes et outils ; pathologie ; productions animales. Abstract Farmer perceptions and management strategies of trypanosomian risk in the Mouhoun basin (Burkina Faso) African animal trypanosomosis (AAT) remains an obstacle to sustainable development of livestock breeding in sub-Saharan Africa, in particular in the Mouhoun river basin, Burkina Faso. Nowadays, use of local knowledge and the implication of beneficiary communities seem essential for sustainable control of AAT. Two participative methods were used: the Rapid Rural Appraisal (RRA) and the Accelerated Participatory Research Method (APRM or PRA). They made it possible to describe two types of livestock systems based on breeding techniques. Risk perception in the various groups was estimated by qualitative methods and a scoring method based on semi-open questionnaires. The level of perceived risk was mainly correlated to the site and matched more or less with the risk as estimated from serological and entomological studies, with however less accuracy and precision. The control strategies, based essentially on the use of trypanocides, were still widely decided upon and applied by the farmers themselves. The PRA showed that avoidance of host-vector contact was an effective strategy, but rarely feasible. These methods of participatory epidemiology constitute practical tools for any sanitary advice well adapted to the context.
doi:10.1684/agr.2012.0599 fatcat:y2fdqoqnz5eqzgt6lyg2hf5itq