Pour des approches rationelles et differenciés dans l'étude des divers centres mondiaux d'art préhistorique

A. Muzzolini
1989 Espacio, Tiempo y Forma. Serie I, Prehistoria y Arqueología  
Pour des approches rationnelles et différenciées dans l'étude des divers centres mondiaux d'art rupestre préhistorique A. MUZZOLINI • Les chercheurs en art rupestre se sont longtemps bornés à publier la masse énorme des documents découverts, en les présentant concrètement dans des systèmes de classification essentiellement à base chronologique. Dans la période récente, la littérature s'enrichit de plus en plus fréquemment d'études théohques où ces mêmes chercheurs s'interrogent -souci
more » ... nt -souci louable-sur leurs méthodes de classification et d'interprétation. Chacun soutient évidemment ses thèses avec des exemples principalement extraits du domaine qui lui est familier, et nous avouerons dès le départ que, familier du seul domaine saharien, nous agirons de même dans la présente étude. Mais une tendance se fait jour parfois, qui prétendrait conférer valeur de principe universel (de classification ou d'interpétation) à telle ou telle méthode qui s'est avérée pertinente dans tel ensemble régional. Plus encore que les chercheurs en art rupestre, le non-spécialistes s'étonnent alors qu'une méthode utile en Australie au en Afrique du Sud ne soit pas aussitôt utilisée au Sahara ou pour les Pyrénées. • 7 Rue J. Resseguier, 31000 Toulouse, France et Laboratoire d'Arctiéozoologie, O7460 St André-de-Cruzières, France. -Article présenté au «Congreso Internacional de Historié de los Pirineos, Cervera 1988».-Toutes les photos de cet article sont de l'auteur. Nous affirmons la nécessité de cette partition préalable en groupes, malgré sa difficulté. Sans elle, en effet, on ne pourrait conférer un âge qu'à l'ensemble régional en bloc. Il ne pourrait s'agir que d'un âge «moyen» très vague, ou d'une «fourchette» trop large, sans intérêt pour notre propos, car nous ne saurions à quelle entité archéologique précise affecter l'information extraite globalement. Et ce qui nous intéresse est l'information sur tout un groupe, non sur une figuration isolée, ou sur un seul
doi:10.5944/etfi.2.1989.4507 fatcat:orvbjcgriner7oxl2kxhsqutga