Obstacles généraux et propre à la médecine de laboratoire dans le quotidien clinique

2016 Primary and Hospital Care  
Les paramètres de laboratoire analysés au laboratoire de cabinet médical permettent entre autres une prise en charge efficace des patients se présentant avec des problèmes médicaux au cabinet de médecine de premier recours. Grâce à des analyses de qualité combinées aux informations cliniques, il est possible d'obtenir des probabilités quant à la présence d'une maladie. A cet effet, il faut connaître à la fois les caractéristiques du test utilisé et la probabilité pré-test de la maladie chez un
more » ... la maladie chez un patient pour pouvoir confirmer ou exclure une maladie. La probabilité à laquelle la présence d'une maladie peut être exclue ou confirmée peut être exprimée sous forme de valeurs prédictives négatives (VPN, en cas d'exclusion) ou positives (VPP, en cas de confirmation). La relation entre la probabilité pré-test et les valeurs prédictives peut être illustrée à l'aide de formules reposant sur le théorème de Bayes (tab. 1) [1]. Cet article présente des cas issus d'un atelier qui s'est tenu dans le cadre de la SwissFa-milyDocs Conference. Ces cas ont pour objectif d'attirer l'attention sur les obstacles de médecine de laboratoire fréquemment rencontrés au cabinet, en général, et sur l'interaction entre la probabilité pré-test et les valeurs prédictives, en particulier. Il apparaît ainsi clairement que les valeurs prédictives dépendent aussi bien des caractéristiques du test en matière de spécificité et de sensibilité (exprimées en pourcentage) que des caractéristiques du patient, exprimées sous forme de probabilité pré-test. La probabilité pré-test peut être estimée de manière empirique sur la base de l'expérience clinique ou de scores standardisés en pourcent. Les formules montrent clairement que plus la probabilité pré-test est élevée, plus la valeur prédictive du résultat positif (VPP) est élevée. Une VPP élevée permet de confirmer un diagnostic («rule in»). A l'inverse, plus la probabilité pré-test est faible, plus la valeur prédictive du résultat négatif (VPN) est élevée. Une VPN élevée permet d'exclure un diagnostic («rule out»). Plus un test est spécifique, plus la valeur prédictive d'un résultat positif est élevée. Enfin, la valeur prédictive d'un résultat négatif augmente avec la sensibilité d'un test de laboratoire.
doi:10.4414/phc-f.2016.01330 fatcat:kq3ldw5oqff3fanhsbkj55ktzm