Influence de l'alimentation azotée entre 30 et 90 kg de poids vif sur les performances de reproduction du jeune verrat

G. UZU, J.-C. HULIN, L. PIEDEVACHE, G. CONSEIL
1979 Annales de Zootechnie  
Centre national de Hecherches zootechniques, 7.A'./!.!., 78350! Jou y -en-Josas (F r ancc) Résumé Le but de l'expérience est d'étudier l'influence de l'alimentation azotée du porc mâle entre 30 et 90 kg de poids vif sur ses performances ultérieures de reproduction. Nous avons comparé des régimes contenant 12 et 23 p. cent de matières azotées totales à un régime témoin à 1 8 p. ioo, considéré comme optimum pour la croissance. Les résultats de croissance et de composition corporelle recoupent les
more » ... relle recoupent les données habituellement observées chez le porc : la vitesse de croissance est réduite de 15 p. 100 pour les animaux recevant un apport protéique faible et leur état d'adiposité est accru. Par contre, les relations entre les apports azotés et les performances de reproduction sont moins connues : le poids vif à la première récolte est relativement constant entre les lots (88 kg), mais l'âge à la première collecte est retardée chez les animaux ayant reçu un apport protéique faible. Les animaux carencés en protéines, produisent aussi un nombre de spermatozoïdes plus faible lors des premières récoltes. Cette différence s'atténue dans le temps après changement de régime et la réhabilitation de la fonction de reproduction semble plus rapide que celle de la croissance corporelle. L'absence d'amélioration au-delà d'un taux de protéines de j8 p. ioo semblerait indiquer que la mise en place de la fonction de reproduction ne nécessiterait pas un apport supérieur à celui du développement corporel.
doi:10.1051/animres:19790406 fatcat:vbciy5gmtza6tfjobct4ih4mhi