Revue des travaux français, 1895

M. Lamotte
1896 Journal de Physique Théorique et Appliquée  
De ses expériences l'auteur conclut que la transmission des °r ayons Rôntgen à travers le verre, l'aluminium, le platine, la tourmaline verte et l'hérapathite peut être représentée par une loi exponentielle. . Il montre également par expérience que l'effet actinique des rayons Rôntgen varie en raison inverse du carré de la distance de la plaque sensible à la source radiante. P. QUINET. REVUE DES TRAVAUX FRANÇAIS. NIORISOT. -Sur un nouvel élément de pile ; C. R., t. CXXI, p. 251. Le pôle positif
more » ... 51. Le pôle positif de cette pile est une lame de charbon, plongée dans une dissolution d'acide sulfurique (1 volume d'acide et 3 volumes d'eau), saturée à frôid de bichromate de potassium. Un vase en terre poreuse, plongé au milieu du liquide sulfurique, renferme une dissolution étendue de soude caustique, dans laquelle se trouve un second vase poreux, rempli d'une dissolution concentrée de soude caustique. Le pôle négatif est une lame de zinc amalgamé, '1 plongée dans ce dernier vase. La force électromotrice initiale est de 2~~,5 ; elle se maintient ensuite à 2,-{)}ts,4; la résistance intérieure, voisine de ot~,8, dépend de la nature des vases poreux. L. POINC-ÀRÉ. -Sur une classe de piles secondaires; C. R., t. CXX, p. 611. Article published online by EDP Sciences and available at http://dx.
doi:10.1051/jphystap:018960050056800 fatcat:6ghsstcks5abrlnjutkzrexjpy