1940-1952 : une période charnière pour les jardins ouvriers

Béatrice Cabedoce
2018 In Situ : Revue de Patrimoines  
doi:10.4000/insitu.18752 fatcat:trwbsk5vuvfcbbkemktzqcaboa