Crop residue management in arable cropping systems under temperate climate. Part 1: Soil biological and chemical (phosphorus and nitrogen) properties. A review

Lemtiri*, Aboulkacem, Degrune*, Florine, Sophie Barbieux, Marie-Pierre Hiel, Marie Chélin, Nargish Parvin, Micheline Vandenbol, Frédéric Francis, Gilles Colinet
2016 Biotechnologie, Agronomie, Société et Environnement  
Gestion des résidus de cultures dans les systèmes de grandes cultures sous climat tempéré. Partie 1 : Propriétés biologique et chimique (phosphore et azote) du sol (synthèse bibliographique)Introduction. Les processus biologiques qui favorisent les fonctions du sol, la transformation du carbone, la décomposition de la matière organique et le cycle des éléments nutritifs, sont assurés par les différents organismes du sol. En agriculture, les vers de terre et les micro-organismes fournissent un
more » ... es fournissent un éventail de rôles bénéfiques, notamment la minéralisation accrue de la matière organique et la stabilisation de la structure du sol.Littérature. Cet article met l'accent sur l'effet de la gestion des résidus de récolte sur (i) la composition et la structure de la communauté lombricienne, (ii) les communautés microbiennes du sol, (iii) la disponibilité et la distribution spatiale des teneurs en phosphore (P) et en azote (N) dans le sol. Généralement, le travail conventionnel du sol (labour) entraine une diminution de l'abondance et de la diversité des organismes du sol, principalement les vers de terre et les micro-organismes, ainsi qu'une distribution homogène des éléments nutritifs (P et N) dans l'horizon labouré. L'incorporation des résidus de récolte dans le sol peut avoir un effet protecteur pour la matière organique et le retournement du sol permet l'aération du sol, l'activation de l'activité biologique et accroît la disponibilité des nutriments. Néanmoins, l'effet du travail du sol sur l'activité biologique du sol et sur les cycles des éléments nutritifs n'a pas été complétement étudié.Conclusions. L'analyse bibliographique met en évidence la difficulté d'établir des relations pouvant exister entre la gestion des résidus de récolte, l'activité biologique du sol et la disponibilité des éléments nutritifs, notamment en raison de la variabilité agro-pédo-climatique régionale. D'autres recherches doivent être menées sur des sols limoneux en climat tempéré.
doi:10.25518/1780-4507.13015 fatcat:jadbtmtgjfgwbhf37bhqxopgse