Métrorragies provoquées par une sangsue vivante dans le vagin

Sofia Jayi, My Abdelilah Melhouf
2013 The Pan African Medical Journal  
Nous rapportons le cas d'une patiente âgée de 30ans, 2ème geste 2ème pare. Présentant des métrorragies depuis 4mois sans autres signes accompagnateurs. A noter que la patiente a déjà consulté à titre externe et après exploration échographique de l'utérus -qui s'est avérée sans particularité-non précédée d'un examen clinique , l'origine fonctionnelle a été retenue et la patiente a été mise sous pilule oestroprogestative pendant 3 mois mais sans amélioration. L'examen à son admission trouve un
more » ... ission trouve un état hémodynamique stable avec à l'inspection en position gynécologique des métrorragies de faible abondance extériorisées. L'examen au speculum trouve une formation verdâtre luisante mollasse et mobile, accolée à la paroi vaginale droite. A notre surprise, l'extraction de cette formation à laide d'une pince révèle que c'est une sangsue vivante, l'interrogatoire complémentaire trouve la notion d'utilisation de l'eau de puis pour la toilette intime, et le complément échographique était sans particularité. Ainsi nous avons retenue la sangsue comme cause des métrorragies et le contrôle un mois plus tard a noté la disparition de la symptomatologie. Figure 1: Sangsue vivante dans le vagin Pan African Medical Journal
doi:10.11604/pamj.2013.16.80.3535 fatcat:24a5qmdqmnf65ihwbzzmi4mg6q