Nietzsche et la réappropriation des normes de la Renaissance

Christophe Bouriau
2008 Philosophia Scientiæ  
Référence électronique Christophe Bouriau, « Nietzsche et la réappropriation des normes de la Renaissance », Philosophia Scientiae [En ligne], 12-2 | 2008, mis en ligne le 01 octobre 2011, consulté le 01 octobre 2016. URL : http://philosophiascientiae.revues.org/131 ; DOI : 10.4000/philosophiascientiae.131 Ce document est un fac-similé de l'édition imprimée. Tous droits réservés Nietzsche et la réappropriation des normes de la Renaissance Christophe Bouriau LHSP -Archives H. Poincaré,
more » ... Poincaré, Université Nancy 2, UMR 7117 du CNRS « C'est la Renaissance italienne qui a porté l'homme à son degré le plus haut » (Nietzsche) Résumé : Cet article a deux objectifs : 1) montrer que la question du corps et celle de la Renaissance sont étroitement liées au projet nietzschéen de poser de nouvelles normes ou valeurs pour l'humanité ; 2) souligner le paradoxe d'une pensée ancrée dans l'humanisme, et dérivant dans une forme terrifiante d'antihumanisme -qui coïncide avec une volonté d'imposer ces normes. Abstract: My paper pursues two objectives 1) I show first that for Nietzsche, the questions of the body and of the Renaissance are closely linked to his definition of new norms or values for humanity. 2) I then delineate the paradox represented by thought that is anchored in humanism, but derives in a terrifying form of anti-humanism-which coincides with a will to impose theses norms.
doi:10.4000/philosophiascientiae.131 fatcat:jykz6v5l5bc2lh5yhcdnzupvhm