ÉTUDE SUR LA FABRICATION DU SULFATE DE CUIVRE ET SUR UN PROCÉDÉ ÉLECTROCHIMIQUE POUR LA PRODUCTION DES SELS DE CUIVRE

Em. CAMPAGNE
1905 La houille blanche  
Les différents sels de cuivre possédant une importance industrielle notable sont: le sulfate, l'acétate et depuis quelque temps l'azotate. Mais le sulfate est de beaucoup le plus important en raison de ses nombreuses applications, et par ce fait qu'il est souvent utilisé comme matière première pour la fabrication de tous les autres sels de cuivre. Rappelons ici que le sulfate de cuivre est très employé en teinture, en galvanoplastie et dans le raffinage électrolytique du cuivre. Mais ce sont
more » ... re. Mais ce sont surtout les applications à l'ag'icuKure qui ont, depuis une quinzaine d'années, considérablement développé la consommation de sulfate de cuivre. Cette application est basée sur le fait que les sels de cuivre neutres possèdent la propriété remarquable d'être, même à dose infinitésimale, un poison extrêmement actif pour les végétaux d'ordre inférieur (cryptogames), tandis qu'ils n'exercent aucune action nuisible sur les plantes. Les emplois agricoles sont basés sur cette propriété spéciale; on les utilise très efficacement pour combattre les maladies cryptogamiques de la vigne, de la pomme déterre et de la tomate. Ce mode de traitement, pour être efficace, doit avoir recours aux sels de cuivre insolubles, et c'est jwur cela que l'on précipite le sulfate de cuivre par la chaux ou le carbonate de soude, de manière à obtenir une sorte de bouillie (bouillie bordelaise, bouillie bourguignonne) que l'on projette en fines gouttelettes sur les feuilles des végétaux à préserver. Ce procédé, mis en pratique depuis une quinzaine d'années, a fourni des résultats si satisfaisants qu'il est entré aujourd'hui dans la pratique courante.
doi:10.1051/lhb/1905019 fatcat:li73o33vg5e3ncwkky4bjlqsmy