L'AGENCE DES ESPACES VERTS DE LA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE, UN OPÉRATEUR FONCIER GESTIONNAIRE DE FORÊTS

Valérie BELROSE
2013 Revue Forestière Française  
L'Agenced es espaces verts (AEV) de la région Île-de-France aé té crééep ar une loi en 1976, simultanément àl ac réation des régions et àl 'initiative du sénateur Édouard Bonnefous, qui est également àl 'origine de la création du ministère de l'Écologie. Établissement public rattaché au conseilr égional d'Île-de-France, elle est pilotée par un conseild 'administrationc omposéd e conseillers régionaux et de personnalités qualifiées. MISSIONS L'agencem et en oeuvrel ap olitique régionale de
more » ... régionale de préservation dese spaces forestiers, agricolese t naturels, essentiellement dansl ac einture verted eP aris, situéeàu ne distance de dix àt rente kilomètres du centred ela capitale.L 'acquisition et la gestion de forêtsp our le compte de la régionÎ le-de-France ests on activitéh istorique et centrale. La politique territoriale estm enéee n cohérence avec les documentsd ep rogrammation régionaux: schéma directeur de la région Île-de-France (SDRIF), schéma régional de cohérence écologique( SRCE). Elle s'appuie suru ni nstrument original :l ep érimètre régional d'intervention foncière (PRIF). Il prescrit, par délibération des communesd es ituation, du conseild 'administration de l'AEV et du conseil régional, sur un périmètre strictement délimité àl ap arcelle, l'intervention de la région, para cquisition puisa ménagement, pour en sauvegarder les éléments forestiers ou naturels et les ouvrir au public. Dansc e périmètre, unev eille foncière agricole est également mise en oeuvre, pour préserver les espaces agricolesp ériurbains. Cet outil foncier permetàl ar égion d'avoir une politique territoriale effective : ainsi,p ar exemple, l'essentiel des zonesv ertes de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée s'appuies ur des PRIF.Àl af in de 2013, l'AEV gère 55 PRIFp ortant sur 38 883 ha (figure 1, p. 516). MOYENS HUMAINS ET FINANCIERS L'AEV, composée àl 'origine d'une équipe d'une vingtaine de cadres qui s'appuyaient sur divers organismes publics (dont l'Office national des forêts), ai nternalisé au milieu des années 2000 les fonctions d'aménagement et de gestion. Celles-ci mobilisent 66 agents, yc ompris des profils d'experts (sur des thématiques telles que paysage, écologie, agriculture, système d'information géographique, gestion des bâtiments...). S'y ajoutent un service d'éducation àl 'environnement, comptabilisant 17 postes et une brigade équestre de 7p ersonnes. Au total, l'AEV compte un peu plus de 130 postes, majoritairement occupés par des fonctionnaires. Rev. For. Fr. LXV -6 -2013 -©A groParisTech, 2013 515 AMÉNAGEMENT ET GESTION
doi:10.4267/2042/53986 fatcat:jep6fmkgfvasnmgv6hrnhorgae