Le Conseil national des programmes (1985-1994) : l'institutionnalisation chaotique d'une entreprise réformatrice

Pierre Clément
2012 Politix  
La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il
more » ... ueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Le Conseil national des programmes (1985-1994) : l'institutionnalisation chaotique d'une entreprise réformatrice Pierre clément Résumé -À la fin des années 1980, alors que la capacité mobilisatrice de la laïcité s'épuise et que la « démocratisation » semble dans l'impasse, le ministre de l'Éducation nationale, Lionel Jospin, initie un processus de rénovation des contenus d'enseignement. Créé en 1990, le Conseil national des programmes (CNP) a vocation à constituer la cheville ouvrière de cette entreprise réformatrice. À partir d'une enquête sur archives et par entretiens, cet article analyse les luttes de territoire bureaucratique entre les trois institutions -le CNP, l'Inspection générale et la direction des lycées et collèges -alors en conflit pour le monopole du pouvoir pédagogique. Il montre comment la codification progressive d'un nouveau modus vivendi institutionnel permet l'amorce d'une réforme en profondeur des programmes du second degré, dont le socle commun de connaissances et de compétences constitue l'aboutissement.
doi:10.3917/pox.098.0085 fatcat:pxnxu6t5mjhmlbfno6xca3hzuy