Terminology for Translators — an Implementation of ISO 12620

Robert Bononno
2000 Meta : Journal des traducteurs  
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI
more » ... https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ RÉSUMÉ Pour le traducteur, la terminologie répond davantage à un besoin ponctuel (comment combler cas par cas les lacunes du texte en cours de traduction) qu'à une étude systématique dans un champ bien précis. Cet article fournit un aperçu historique de la terminologie et souligne l'importance de la gestion de la terminologie pour les traducteurs. On s'attarde, en particulier, à décrire une méthode par laquelle les traducteurs peuvent intégrer dans leur travail quotidien une approche terminologique basée sur les catégories de données couvertes par la norme ISO 12620. Une application spécifique de ces catégories avec un logiciel disponible sur le marché est aussi présentée. ABSTRACT As far as translators are concerned, terminology is primarily an ad hoc affair, more a matter of filling in the blanks in their knowledge than systematically studying a constellation of terms in a given universe of discourse. This article sketches the historical background of terminology and discusses the importance of terminology management for translators. More specifically, it outlines a method by which translators can make use of the data categories discussed in ISO 12620 in their daily work. A specific implementation of these data categories, using off-the-shelf software, is presented.
doi:10.7202/002101ar fatcat:rnr2ovvrize6nglz4k4hyfih4u