MISE EN VALEUR DES LACS NATURELS POUR LA PRODUCTION DE FORCE MOTRICE

J.-L. CRÉPLET
1951 La houille blanche  
Ce sujet a été tmité dans la Revue Universelle des Mines (octobre 1949) en prenant le cas particulier du lac Kivu qui permettrait la crl!ation d'une centrale unique de 24·0.000 Oll .100.000 IdV suivant la hauteur nette de dlllte qui serait de 400 ou iSOO mètres. fl l'initiative du Cercle d'études universitaires « Technique de la Chaleur », dans une conférence donnée le 27 février 1950 à l'Hôtel Ravcnstein. à Bruxelles, nous avons élargi le problème en recherchant le parti qu'on pourrait tirer
more » ... on pourrait tirer des f]mnds lacs naturels. Nous a/Jons montré l'influence de l'évapomtion en pays chewds. Au III" Congrès national des Sciences, qui s'est tenu à l'Université libre de Brll:relles, nous avons exposé, le .11 mai 1950, que, pour certains lacs, l'effet de l'évapomtion est tel qu'il y aurait intérêt à abaisser le plan d'eau c(Ir il en résulterait un accroissement du débit compensant largement la diminution de la hauteur de chute et, en définitive, un gain de puissance. Dans le présent mémoire, nous nous sommes eftorcé de réaliser une synthèse de ces trois exposés.
doi:10.1051/lhb/1951063 fatcat:k4lq64tri5eozfzifn3lrpnkka