Trajectoires résidentielles, construction des espaces de vie et ancrage dans le périurbain. Enquête au nord de l'agglomération parisienne

Sandrine Berroir, Matthieu Delage, Antoine Fleury, Sylvie Fol, Marianne Guérois, Juliette Maulat, Lina Raad, Julie Vallée
2016 Le modèle nordique en période de crise : est-il toujours capable de s?adapter ?  
Cet article aborde les liens entre trajectoires résidentielles, construction des espaces de vie et ancrage territorial dans les espaces périurbains. Il s'inscrit dans la lignée de travaux récents qui nuancent certaines représentations tendant à homogénéiser les habitants du périurbain. Il exploite les résultats d'une enquête menée dans le périurbain au nord de l'agglomération parisienne, qui a consisté en une centaine d'entretiens avec des ménages aux positions sociales variées, portant sur
more » ... es, portant sur leurs parcours résidentiel et biographique, leurs pratiques et représentations de leur espace de vie. Au-delà de la figure du couple bi-actif qui quitte la ville dense pour acheter une maison dans un cadre de vie valorisé, l'article rend compte de la diversité des types de trajectoires résidentielles de ces habitants et des logiques expliquant leur choix résidentiel. Il souligne également que les espaces de vie des habitants du périurbain sont caractérisés par la proximité et le recours aux ressources locales, mais que les lieux de résidences antérieures constituent des lieux de ressources pour les individus, ce qui induit une « multipolarisation » des pratiques et un « multi-ancrage ». ABSTRACT Residential trajectories, building living spaces and anchoring in suburban areas. Survey of the north of the greater Paris area This article focuses on the links between residential trajectories, building living spaces, and territorial anchoring in suburban areas. It follows recent studies that qualify certain homogenizing representations of suburban residents. It uses the results of a survey conducted in the suburban area north of the greater Paris region. This survey consisted of around one hundred interviews with households of varied social positions, concerning their residential and biographical history, their practices, and representations of their living space. Beyond the image of the dual income family leaving the dense city to buy a house in an improved living environment, the article reflects the diversity of the types of inhabitants' residential trajectories and of the logic explaining their residential choice. It not only stresses that the living spaces of suburban inhabitants are characterized by proximity to, and the use of, local resources, but, in addition, points out that previous places of residence are also resource sites for individuals, indicating a "multipolarization" of practices and a "multi-anchoring" of individuals.
doi:10.3917/rfas.163.0065 fatcat:3kbcqvyt45esdkw6ienppwfjoy