À quelle sauce l'État social actif va-t-il manger les chômeurs de Belgique : anglo-saxonne, scandinave ou... belgo-belge ?

Yves Martens
2005 Pensée plurielle  
L'État social actif, a fortiori dans sa déclinaison « scandinave », prétend activer les chômeurs pour les remettre sur le plan de l'emploi et leur venir donc en aide. Dans la réalité belge, le fameux « modèle scandinave » n'est en fait appliqué que dans sa dimension coercitive, les aspects positifs pour le demandeur d'emploi étant largement occultés. En déplaçant la responsabilité du chômage sur le chômeur lui-même, sans lui donner les outils pour assumer cette responsabilisation, le
more » ... tion, le gouvernement ne se montre ni social ni actif : il sape les droits de ceux qui ne trouvent pas leur place sur le marché du travail.
doi:10.3917/pp.010.0029 fatcat:nydnkl5ocnhtrd36wm5hd623cm