La fermeture municipale de rues publiques à Londres : le cas des Gating Orders à Camden

Lila Lakehal
2008 Géocarrefour  
Référence électronique Lila Lakehal, « La fermeture municipale de rues publiques à Londres : le cas des Gating Orders à Camden », Géocarrefour [En ligne], Vol. 83/2 | 2008, mis en ligne le 01 juillet 2011, consulté le 03 mai 2019. URL : http://journals.openedition.org/geocarrefour/5682 ; DOI : 10.4000/geocarrefour.5682 © Géocarrefour R É S U M É Dans le contexte anglais actuel marqué par un impératif de lutte contre l'insécurité, les politiques urbaines mises en oeuvre dans chaque b o r o u g h
more » ... haque b o r o u g h londonien sont fortement influencées par le principe de prévention de la criminalité par l'urbanisme, ou Designing out Crime. Cette tendance est renforcée par la lutte contre l'anti-social behaviour, forme de délinquance aux contours diffus qui semble appeler un traitement territorialisé des problèmes. Cet article, issu d'un travail de recherche réalisé dans le cadre d'un mémoire de Master 1 de géographie, vise à décrire et à analyser la procédure inédite du Gating Order, ou « décret de fermeture », mise en oeuvre dans le borough londonien de Camden, pionnier en matière d'urbanisme « situationnel ». Ce dispositif consiste en la fermeture municipale de certaines rues publiques jugées criminogènes. Cet exemple nous permettra d'esquisser l'hypothèse d'une certaine banalisation de la sécurisation et de la fermeture d'espaces publics en Angleterre, au nom de la lutte urbanistique contre la criminalité. MOTS CLÉS Londres, Camden, espaces publics, urbanisme, fermeture, sécurisation, antisocial behaviour, droits de p a s s a g e KEY WORDS London, Camden, public space, planning, gating, security, anti-social behaviour, rights of way A B S T R A C T In the current British context, where tackling crime and is a key priority, urban policies in every London borough are strongly influenced by principles of 'crime prevention through urban design' or 'designing out crime'. This trend is strengthened by the fight against anti-social behaviour, a broad category of delinquency which would seem to lend itself to spatially-based solutions. This article is derived from research undertaken in London and aims at describing and analysing the new process of 'Gating Order' as applied by the London borough of Camden, a pioneer in these matters. Gating Orders authorise the installation of gates or barriers to restrict the public right of way on a highway that is seen as facilitating persistent crime. Through this example, it is hypothesised that the closure and gating of public spaces in Britain as a remedy for crime will spread. La fermeture municipale de rues publiques à Londres : le cas des Gating Orders à Camden
doi:10.4000/geocarrefour.5682 fatcat:6ua6x3ib5jgizgepikqgy7yxri