Fièvre chez l'enfant

Brigitte Niederer Blatter
2019 Primary and Hospital Care  
Définition Dans la mesure où la capacité à réagir à une infection par de la fièvre n'est souvent pas encore complètement développée chez les très jeunes nourrissons, on parle déjà de fièvre en cas de température >38,0 °C au cours des deux premiers mois de vie; à partir de l'âge de 2 mois, c'est uniquement le cas à partir d'une température de 38,5 °C. La fièvre est exclusivement le symptôme d'une maladie, et elle ne renseigne donc aucunement sur le type ou la gravité de la maladie. De nombreuses
more » ... adie. De nombreuses connaissances dont disposaient les anciennes générations concernant la gestion de la fièvre et de la maladie se sont perdues, et il n'est donc pas surprenant que le médecin soit consulté plus rapidement et plus souvent qu'auparavant. Avec l'utilisation de «Google», les parents sont de moins en moins rassurés et de plus en plus exigeants. Cela représente un nouveau défi pour le médecin. De plus, la peur de manquer quelque chose lorsqu'il s'agit d'un enfant est perçue comme plus éprouvante sur le plan émotionnel que pour un adulte. Mesure La fièvre est définie comme une élévation de la température corporelle et elle se mesure à l'aide de différentes méthodes (mesure rectale, mesure frontale, thermomètre-sucette, mesure sublinguale, mesure axillaire). Chaque méthode a des avantages et des inconvénients, mais certaines sont associées à un risque d'erreur moindre. La mesure rectale est parfaitement adaptée En situation d'urgence, au cabinet du médecin de famille ou encore au service des urgences adultes, la fièvre chez l'enfant est toujours encore une source d'inquiétudes. Bien que le réflexe d'envoyer directement l'enfant à l'hôpital pédiatrique soit compréhensible, une évaluation à l'aide de moyens simples peut souvent être réalisée sans problème par le médecin de famille. Cet article explique la mesure de la température corporelle, fournit une définition de la fièvre chez l'enfant et décrit son traitement empirique. S'ensuivent quelques conseils pratiques pour les examens supplémentaires, ainsi que des recommandations pour la prise en charge générale. pour les nourrissons, elle est précise et elle peut s'effectuer en douceur. Grâce aux nouveaux thermomètres flexibles, la mesure ne prend que quelques secondes. La méthode axillaire est celle qui comporte le plus d'erreurs et elle n'est adaptée que sous certaines conditions chez l'enfant. La mesure de la température dans l'oreille est appréciée et souvent utilisée par les parents tout comme par les médecins. Cette méthode repose sur la mesure infrarouge au niveau du tympan. Le siège du centre de contrôle de la température corporelle (hypothalamus) étant étroitement lié au tympan par les vaisseaux sanguins, une mesure précise peut être obtenue si elle est correctement réalisée. Cependant, le conduit auditif des nourrissons est souvent encore trop étroit et il ne doit pas être bloqué par du cérumen. Au cabinet médical, la mesure de la température au niveau du front est également adaptée. Ces appareils sont trop onéreux pour l'usage privé, mais ils sont très précis et équivalents à la méthode rectale. Traitement empirique Traitement antipyrétique Un traitement antipyrétique adéquat peut améliorer considérablement le bien-être et la qualité de vie de l'enfant malade. Il faut juger selon la situation et surtout selon l'état général de l'enfant s'il convient d'utiliser des médicaments ou bien des remèdes maison. Les compresses de vinaigre souvent utilisées par nos grand-mères sont particulièrement adaptées pour faire baisser la fièvre chez les enfants plus âgés dans un bon état général. Cette méthode ne convient que dans P e e r r e v ie w e d a r tic l e PRIMARY AND HOSPITAL CARE -MÉDECINE INTERNE GÉNÉRALE 2019;19(7):205-208 PERFECTIONNEMENT 205 Published under the copyright license "Attribution -Non-Commercial -NoDerivatives 4.0". No commercial reuse without permission.
doi:10.4414/phc-f.2019.10086 fatcat:omgemfnuwjffvjyk7rpkzz7try