Traduire le « huis-clos mental » : étrangeté et discours de la folie dans trois traductions de The Yellow Wallpaper de Charlotte Perkins Gilman

Corinne Oster
2011 Meta : Journal des traducteurs  
doi:10.7202/1008329ar fatcat:e636k65rqzeularwehlazwxv4q