« The Bishop's Candlesticks » : une certaine tradition de la réception hollywoodienne des Misérables

Fabrice Szabo
2020 Nouvelle Revue Synergies Canada  
Lorsqu'il s'agit d'évoquer les adaptations des Misérables, l'énoncé le plus évident et le plus attendu est le suivant : c'est le destin de Jean Valjean. Pourtant il existe une toute première tradition cinématographique dans laquelle Les Misérables, c'est l'histoire des «Chandeliers de l'Evêque». Dans cet article, nous allons essayer de retrouver cette tradition, d'exhumer quelques films-jalons, en commençant par l'une des toutes premières adaptations du roman réalisée par Albert Capellani en
more » ... ert Capellani en 1906 ou encore celle de Lewis Milestone en 1953. L'essentiel de notre analyse se concentrera sur ce film dont l'originalité tient au fait qu'il propose une lecture conservatrice -au sens nord-américain du terme- du roman et qu'il constitue l'avatar le plus tardif de la tradition des «Chandeliers de l'Evêque».
doi:10.21083/nrsc.vi13.5375 fatcat:mmlco4rx3vayli6fn23lw3nfwq