Les noms de matériaux au crible de l'opposition massif-comptable. Une étude de corpus

Timotheus Vermote
2014 Langue française  
A partir de données tirées de WebCorp, nous réalisons une étude distributionnelle morphosyntaxique et sémantique de 30 noms de matériaux (velours, cuir, carton, etc.). Nous identifions 1) au-delà des profils variés, une lecture massive commune en termes de 'matière de construction' et 2) deux phénomènes distincts à la source des emplois comptables : des lectures transférées productives (Trieur et Collecteur), et des lectures lexicalisées (objets et collections d'objets). Du point de vue de la
more » ... oint de vue de la théorisation, notre étude permet d'avancer : 1) une corrélation entre connaissance du comportement morphosyntaxique des noms, et profils distributionnels de surface, et 2) une double représentation de l'opposition massif-comptable, au niveau lexical (distribution) et supra-lexical (réseau de regroupements sémantiques ayant valeur de prédicteur quant à la réalisation massive ou comptable d'un nom en contexte). Based on data gathered from WebCorp, we conduct a morphosyntactic and semantic distributional study of names of materials in French. We find 1) a common mass reading, regardless of the variety of profiles, denoting 'building material', and 2) two distinct phenomena underlying the observed count usages: productive, transferred readings (Sorter and Collector), and lexicalized readings (objects and collections of objects). From a theoretical point of view, our study puts forth 1) a correlation between knowledge of the morphosyntactic behavior of nouns, and surface distributional profiles, and 2) a double representation of the mass/count distinction, both at a lexical, distributional level, and at a supra-lexical level of semantic regroupings that have predictive power as to the mass or count realization of nouns in context.
doi:10.3917/lf.183.0055 fatcat:pzu4uoiv3zgmbbiqyizrr5cttu