L'eau et le feu: Discours croisés de deux maîtres de musique

Marc Loopuyt
1998 Cahiers de musiques traditionnelles  
La génération passée : d'abord El-Brihi de Fès, notre grand maître ; le fqih 2 Mohammed El-Mtiri, son principal disciple, et Omar Jaïdi. Celui-là même qui avait travaillé avec le musicologue Chottin à Rabat ? Oui. Il y a aussi Abdelkader Kourich et Hadj Otman Tazzi : ce sont ceux-là qui ont compté.
doi:10.2307/40240308 fatcat:a5cek76ukbg2fcesgmt24pj74q