Beobachtungen von Doppelsternen

v. Dembowski
1876 Astronomical Notes - Astronomische Nachrichten  
J'ai l'honneur de VOUY comniuniquer les rcsultats des Mesures Micrometriques des principales Etoiles Doubles du Catalogue de Dorpat, que j'ai obteiiues en 1874 et 75 par le Kefracteur de 7 pouces de Merz. Dana l'exposition de ces rnesures j'ai apportC un petit changement. J'ai supprimk la citation de l'atlgle I, c'est it dire: de l'angle estimt': de 10" en loo cntre le Vertical qui passe par l'axe optique de la luuette, ot la ligne qui joint les centres des deux etoiles, e t qui, dans les
more » ... entes communications etait mis en regard de chaque angle de position. J'y :ti siibstitue l'heure sid6rale de I'Observation, par la qaelle on pourra oalcu~er ce mQme angle I avec telle precision qu on voudra. De plus j'tti ajootC le grossissemeqt employe dans chaque observation. -I1 est bon de dire que les grossissernents de mon Refracteur sont sept, et que leur determination par la projection des fils a dontid respectivement : I = 80; I1 == 140; 111 = 610; IV = 310; V = COO; VE = 500 e t 4'41 u 670. De cette manikre l'exposition presente est la copie textuelle du Registre g;Cneral des Observations, rnoins lea quelques mots relatifs aux conditions atuiosphhriques, et quelques autres remarques qu'il serait superflu de citer ici. La premikre colonne dotine l'epoque: la seconde, l'hcure siddrale: la troisihe, le grotksscment : la quatrikme la distance: la cinqui6me l'angle de position: et la eixikme, les grandeurs estimees. Ayant entrepris la mesure des Etoiles Doubles decouvertes par Mr. S. w. Burnham de Chicago, yrii ne dhpassent pas 20" de DQclinaison Australe, j'ai pensd qu'd ne serait pas inutile de faire c'onnaitre de plus prks quelques uns des objets les plus importants de ce beau Catalogue, qui est une digne continuation de ceux de Dorpat et de Pulkowa. J'ai ai choisi 33 pour les quellev j*ai deja eu au rnoins trois mesures chacune. -Cependaiit, comme le plus grand nombre des Etoiles de Mr. Burnham, appartiennent nua premiers ordres de Distance, il y a une grande probabilitd de trouver parmi elles des sgstkmes binaires. Pour la rnesure de ces Ctoiles j'ai suivi la m&me marche conitne pour toutes les autres, c'est a dire: deiix, on quatre angles de Position selon le cas, et derix distances doubles (trks rlrement quatre) par les denr mouvements, positif et negatif de la vie MicromCtrique. Les grandeurs eont estimdes (comme toujours) sur l'echelle de Dorpat. Cependant, dans le. catalogue de Mr. Burnham, J ai trorive un certain nombre de couples exceesivement tt':nus, dont je n'ai pas pu venir a bout, surtous si les composantes sont toutcs deux trks petites. J'en donnerai la liste lorsque le travail sera complet, car je n'ai pas Cpuis6 toutcs les tentatives. Certes, ei il e'eijt pea di.fficile, q a n t m e bonne vuc, et surtout apres &tre reste pendant quelque temps dans l'ohscurite, de voir de tr6s minces objets, et d'en eetimer suffisatpment leurs relations; d8s q u a 1'04 passe a la mesure effective, c'est toute autre chose. Mr. Burnham m'a fait espdrer que ces couples dont la rnesure est effectivement t d s pdnible (et pourtant presque toujours inexacte) pour une lunette de 7 polices, seront entrepris par quelqu'un des grands objectifs months aux Etats-Unis. J'ai voiilu faire une nouvclle tentative sur ces faibles objets, avec les fils luisants, rnais elle a cornpktement QchouC, car ils dCsparaissent tout a fait B l'approche des fils lumineux. Toutes les observations sont donc faites comme it i*ordinaire, par l'illumination rouge du champ, qui est la meilleure pour ma vue. (Fortaetzung folgt.)
doi:10.1002/asna.18760871203 fatcat:msjojvkpkzhqtjdjcwwviecut4