Faux-amis dans les activites de traduction français-portugais

Sheila Cristina dos Santos, Ronaldo Lima
2015 Revista Letras Raras  
Dans le cadre de cet article, on examine quelques contraintes langagières générées par le phénomène linguistique connue comme faux amis3 . Pour ce faire, on considère le couple de langues français/portugais, et on dérive l'attention à l'enseignement et apprentissage du français des étudiants brésiliens. On met en évidence, sous l'optique de la sémantique différentielle de Rastier (1997) et Vaillant (1999), des facteurs agissant sur la sélection d'éléments linguistiques en langue source4 lors de
more » ... gue source4 lors de l'interprétation du sens des textes en langue cible5. On aborde aussi bien des aspects d'ordre lexical que des questions situées au palier syntaxico-sémantique et pragmatique. On examine notamment des composants situés au niveau profond, c'est-à-dire, de nature conceptuelle, pouvant déclencher des productions instables chez les étudiants brésiliens lorsqu'ils dégagent le sens des textes en français par des interprétations influencées par le système fonctionnel de leur langue source ou de leur interlangue(s)6 (Giacobbe,1992). Nous espérons ainsi pouvoir dégager un certain nombre de questions permettant d'attirer l'attention de nos lecteurs sur des problèmes posés par l'émergence des faux amis notamment dans les activités de traduction implicites dans le processus d'apprentissage du français langue étrangère (FLE).
doi:10.35572/rlr.v4i1.400 fatcat:pk7wgkl77ffy3lmml747srgosa