Genre, politique et analyse du discours. Une tradition épistémologique française gender blind

Marlène Coulomb-Gully, Juliette Rennes
2010 Mots: Les langages du politique  
Genre, politique et analyse du discours. Une tradition épistémologique française gender blind Marlène Coulomb-Gully et Juliette Rennes Édition électronique Référence électronique Marlène Coulomb-Gully et Juliette Rennes, « Genre, politique et analyse du discours. Une tradition épistémologique française gender blind », Mots. Les langages du politique [En ligne], 94 | 2010, mis en ligne le 01 novembre 2012, consulté le 20 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/ mots/19883 ; DOI :
more » ... 19883 ; DOI : 10.4000/mots.19883 © ENS Éditions Mots. Les langages du politique n° 94 novembre 2010 • 175 Marlène Coulomb-Gully Juliette Rennes Genre, politique et analyse du discours. Une tradition épistémologique française gender blind La question du genre 1 a longtemps été un point aveugle de l'analyse du discours comme de la science politique françaises. Le mythe du neutre universel, particulièrement ancré dans la tradition épistémologique (et politique) hexagonale, a rendu cette dernière fort peu accueillante aux Cultural Studies et aux théories féministes qui sont en partie à l'origine de la pensée du genre. Et les sciences sociales françaises n'ont commencé à intégrer que récemment la portée radicale de cette perspective de recherche qui contribue à renouveler profondément problématiques et savoirs disciplinaires.
doi:10.4000/mots.19883 fatcat:krgqbia3cfeunfycrq6ogarzhu