Les systèmes émotionnels chez le nouveau-né humain : invariance et malléabilité des réponses aux odeurs

Robert Soussignan, Benoist Schaal
2001 Enfance  
Les systèmes émotionnels chez le nouveau-né humain : invariance et malléabilité des réponses aux odeurs par Robert SOUSSIGNAN et Benoît SCHAAL | Presses Universitaires de France | Enfance 2001/3 -Volume 53 ISSN 0013-7345 | ISBN 2130518966 | pages 236 à 246 Pour citer cet article : -Soussignan R. et Schaal B.Les systèmes émotionnels chez le nouveau-né humain : invariance et malléabilité des réponses aux odeurs, Enfance 2001/3, Volume 53, p. 236-246. Distribution électronique Cairn pour Presses
more » ... airn pour Presses Universitaires de France . © Presses Universitaires de France . Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Les systèmes émotionnels chez le nouveau-né humain : invariance et malléabilité des réponses aux odeurs LES SYSTÈMES ÉMOTIONNELS CHEZ LE NOUVEAU-NÉ HUMAIN ROBERT SOUSSIGNAN ET BENOÎT SCHAAL Robert Soussignan 1 et Benoît Schaal 2 RÉSUMÉ L'article aborde le thème de la genèse et de la variabilité des réactions émotionnelles chez le nouveau-né humain en référence à différentes perspectives théoriques. Plusieurs questions sont examinées à travers la contribution de l'olfaction à l'organisation des systèmes émotionnels impliqués dans les réponses d'appétence et d'aversion. L'utilisation de différentes procédures (discrimination d'odeurs contrastées sur le plan hédonique, alliesthésie négative, exposition néonatale à des odorants reçus à l'état foetal) permet de souligner l'importance de la coaction de l'expérience anté-et postnatale, et des contraintes motivationnelles dans la modulation de réactions émotionnelles et attentionnelles du nouveau-né (mimiques faciales, activités buccales, activité neurovégétative, orientation céphalique). Ces travaux fournissent une illustration de l'interdépendance à la fois précoce et étroite entre processus cognitifs et émotionnels. Ils permettent de tracer l'origine des différences intra-et inter-individuelles et de la malléabilité des systèmes émotionnels associés au développement des préférences et aversions olfactives. SUMMARY Perinatal development of emotional responsiveness in human newborns : functionally invariant and plastic responsiveness to odours The paper deals with the issue of the origin and variability in emotional responsiveness of human newborns within various theoretical backgrounds. Several hypotheses are tested by investigating the contribution of olfaction to the functioning of the emo-
doi:10.3917/enf.533.0236 fatcat:aamioas34nco5eo6yu2tbs2a3q