AIRES DE RÉSIDENCE PRÉFÉRENTIELLES D'UN GROUPE DE VACHES LAITIÈRES EN STABULATION LIBRE

G. THINÈS, Monique SOFFIÉ, G. de MARNEFFE
1975 Annales de Zootechnie  
Les observations analysées dans ce travail ont porté sur des vaches laitières et ont été réalisées dans une exploitation utilisant le système de stabulation libre. Celui-ci comportait une aire extérieure cimentée en communication permanente avec une étable dans laquelle les animaux avaient libre accès à des stalles individuelles. Les résultats obtenus sur une population comprenant 3 ! vaches et un taureau, permettent les conclusions suivantes : 1° La répartition des animaux dans l'étable est
more » ... ans l'étable est systématique, chaque animal manifestant une préférence significative pour une stalle particulière. 2° En ce qui concerne la fréquentation de l'aire extérieure, celle-ci est assez homogène. Cependant, on constate qu'une zone particulière est occupée plus souvent par l'ensemble du troupeau et que certains animaux manifestent des préférences locales marquées. On peut supposer que le choix des stalles préférentielles est guidé, au moins à titre partiel, par une perception configurationnelle de l'aire totale disponible, sans qu'il soit possible d'établir, sur la base des observations effectuées à ce jour, quels signaux sensoriels seraient responsables de ce comportement. Dans l'aire extérieure, il existe une zone préférentielle liée aux comportements de communication et un territoire d'alimentation. La légitimité de la notion de territoire à propos des répartitions spatiales observées, est discutée.
doi:10.1051/animres:19750201 fatcat:gwgqihr2jrcqjoelbocmh2ldhi