Rectorragies du quatrième âge: une étiologie dissimulée mais (radio)-transparente

G Ruggieri, B Balestra
2007 Swiss Medical Forum = Forum Médical Suisse  
Présentation du cas Un patient âgé de 84 ans, gardant une complète autonomie à domicile où il vit avec l'épouse, nous est adressé en urgence suite à une rectorragie. Les antécédents médicaux mettent en évidence un diabète de type 2, une artériopathie périphérique, une cardiopathie ischémique et une encéphalopathie vasculaire. Depuis longtemps, le pa tient prend un traitement anticoagulant oral. A l'arrivée aux urgences, ses paramètres cardiocirculatoires sont normaux. Le INR est 2,95,
more » ... est 2,95, l'hémoglobine à 101 g/l; les thrombocytes sont dans la norme ainsi que les autres valeurs de laboratoire de routine. A l'examen clinique: patient sans fièvre, abdomen souple, sans douleurs et sans défense. A l'examen proctologique, on objective une importante laxité sphynctérienne sans prolapsus. Le toucher rectal décèle un volumineux corps étranger à la surface rude. Un cliché de
doi:10.4414/fms.2007.06308 fatcat:3ggvikvk2nalrjirjfek3r5ska