White holes of types II and III

K. Lake, R.C. Roeder
1977 International Astronomical Union Colloquium  
Nous donnons une discussion qualitative des trous blancs dans le contexte d'un espace de Schwarzschild au sein d'un univers de Robertson-Walker (ce sont les solutions fondamentales de trous trouvées par Schücking et al.). Nous montrons que les configurations d'expansion (trous blancs) peuvent être classées en types I, II ou III suivant la région de l'espace de Schwarzschild dans lesquelles elles s'étendent à partir de la région IV. Nous discutons plusieurs propriétés des différents types, et
more » ... érents types, et montrons que si le trou est de type II ou III, la radiation reçue par un observateur peut avoir un décalage vers le rouge intrinsèque non lié au décalage cosmologique.
doi:10.1017/s0252921100053951 fatcat:fkb5icsug5f4xl6il5ikedbtfq