Gérer la haine, fabriquer l'ennemi. Grecs et Carthaginois en Sicile entre les Ve et IVe siècles av. J.?C

Nicola Cusumano
2012 Dialogues d histoire ancienne  
Distribution électronique Cairn.info pour Presses universitaires de Franche-Comté. © Presses universitaires de Franche-Comté. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme
more » ... t de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © Presses universitaires de Franche-Comté | Téléchargé le 16/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © Presses universitaires de Franche-Comté | Téléchargé le 16/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) DHA supplément 6 Gérer la haine, fabriquer l'ennemi. Grecs et Carthaginois en Sicile entre les V e et IV e siècles av. J.-C. Dialogues d'histoire ancienne supplément 6, 113-135 À la mémoire de Dino Ambaglio, Un ami incomparable, historien en personne * Université de Palerme -ncusuman@unipa.it Je voudrais exprimer ma gratitude à Sophie Collin Bouffier, qui nous a donné une nouvelle occasion de réfléchir sur Diodore et la Sicile antique. Ce texte a bénéficié de la lecture attentive et perspicace d'Aude Skalli que je remercie pour ses corrections et ses observations amicales. Je tiens à remercier aussi Corinne Bonnet et Éric Foulon qui, au cours d'un séminaire organisé à l'Université de Toulouse -UTM, dans le cadre du projet de coopération international financé par l'Université de Palerme (Co.RI), m'ont fait don des leurs précieuses remarques. Des fautes éventuellement encore présentes dans le texte, je reste le seul responsable.
doi:10.3917/dha.hs06.0113 fatcat:rxy6dc2yp5hrbgoaj5pm6jfexm