À propos de la " service class ": Les classes moyennes dans la sociologie britannique

Catherine Bidou-Zachariasen
2000 Revue française de sociologie  
Resumé La sociologie britannique des quinze dernières années a développé une abondante littérature sur le thème des classes moyennes. Ces travaux sont très liés à la prise en compte de l'inadaptation des catégories mentales comme des instruments d'analyse traditionnels à l'èvolution du modèle de développement des sociétés et économies accidentales depuis l'après-guerre ainsi qu'a la forte croissance numérique de catégories socio-professionnelles n'appartenant ni aux élites possédantes ni aux
more » ... ssédantes ni aux catégories populaires (ou non qualifiées). Des dénominations spécifiques ont été fargées pour désigner ce que l'on a souvent appelé en France les nouvelles classes moyennes salariées. Contrairement à ce qui s'est passé chez nous où ce vocabulaire est demeuré flou et où cette thématique a peu inspiré de nouveaux travaux, un vaste travail de conceptualisation a été mené en Grande-Bretagne autour de la notion de "service class". Des auteurs de sensibilités les plus diverses ont participé à l'animation de débats contradictoires aux effets cumulatifs. Ceux-ci, loin d'avoir été cantonnés dans quelque sous-champ de la discipline, l'ont au contraire largement traversée et renouvelée. Resumo Ao longo dos últimos 15 anos, a sociologia britânica desenvolveu uma literatura abundante sobre o tema das classes médias. Esses trabalhos tra-tam, sobretudo, da inadequação das categorias tradicionais como instrumentos de análise da evolução do modelo de desenvolvimento das sociedades e economias ocidentais desde o pós-guerra, bem como do grande crescimento numérico de categorias socioprofissionais que não pertencem nem às elites nem às categorias populares (ou não qualificadas). Denominações específicas foram criadas para designar aquelas que, na França, foram freqüentemente chamadas de "novas classes médias assalariadas". Contudo, contrariamente ao que ocorreu na França, onde esse tema inspirou poucos novos estudos, na Grã-Bretanha, um grande trabalho multidisciplinar de conceitualiação foi realizado tendo por objeto a noção de "service class", como a autora pretende passar em revista em seu texto. Palavras-chave: classes médias, categorias socioprofissionais e "service class". Abstract Over the last 15 years, the British School of Sociology developed a complex literature about the middle class theme. Overall, those essays intend to discuss the inadequacy of the traditional categories as instruments of analysis, as they focus on the evolution of the developmental model of western societies and economies from the post-war era onwards. Moreover, there has been a great numerical increase of socio-professional categories that belong neither to the elite nor to the popular categories (or, as some would say, unclassified categories). Specific denominations have been created to designate those that in France were frequently called "new middle-waged classes". Contrary to what happened in France, where these themes didn't inspire many studies, Great Britain has produced a good amount of interdisciplinary work that conceptualise the notion of "service class". Key-words: middle class, social-professional categories and service class. 12 CATHERINE BIDOU-ZACHARIASEN CADERNOS METRÓPOLE, N. 9, pp. 11-38, 1º sem. 2003 1 Les guillemets sont mis ici pour rappeler que la traduction de "middle classes" par "classes moyennes" est approximative car l'histoire de cette terminologie est différente dans les deux pays. Dans le langage courant "middle classes" évoque plutôt les couches aisées. les types d'approches et les problématiques qu'elles engagent peuvent être très diverses. 4 C'est surtout la montée de l'importance de cette notion, tout le travail d'élaboration théorique et problématique ainsi que des applications analytiques à laquelle elle a donné lieu que je vais tenter de reconstituer ici. Je rappellerai d'abord l'histoire et les premiers contextes d'utilisation de ce terme. Puis j'en développerai en particulier deux applications, retenues comme représentatives du domaine, c'est-à-dire qui en illustrent les principaux pôles. C'est ainsi que je développerai la façon dont la "service class" a été érigée par certains comme acteur social central dans les économies et sociétés capitalistes du XXème siècle. J'envisagerai ensuite la façon dont d'autres ont cherché à cerner, à travers une diversité d'indicateurs, si une vaste classe moyenne pouvait être considérée comme en constitution.
doi:10.2307/3322705 fatcat:cft2a7cvhreljcdv4izan7t2jm