Fondements des bases de données spatiales

Sylvie Servigne, Thérèse Rouge
2007 unpublished
To cite this version: Sylvie Servigne, Thérèse Libourel Rouge. Fondements des bases de données spatiales. SERVIGNE S., LIBOUREL T. HERMES, pp.236, 2006, IGAT, 978-2-7462-1378-4 / 2-7462-1378-8. Introduction « Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d'entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu'on
more » ... ossibilités qu'on ait des difficultés à communiquer, mais essayons quand même. », Edmond Wells, Encyclopédie du savoir relatif et absolu. Si le titre de l'ouvrage, Fondements des bases de données spatiales, est un peu présomptueux, ce livre a pour objectif d'offrir des clés pour la compréhension des bases de données spatiales exploitées notamment par les systèmes d'information géographiques (SIG). En effet, les SIG ont pour vocation le stockage, le traitement, la gestion et la communication d'informations localisées dans l'espace. Et toutes ces informations sont généralement stockées dans des bases de données. Dans le premier chapitre, nous définissons un ensemble de concepts qui nous paraissent importants pour appréhender le monde des bases de données géographiques ou spatiales. En effet, les données géographiques ont des spécificités qu'il est nécessaire d'expliciter. De plus, comme dans toute base de données, les données doivent être structurées pour être « informatisées ». La structuration de ces données dépend de leur perception par l'utilisateur, de leur modélisation, de leur représentation, et également du mode ou format de représentation interne (vecteur ou raster). Introduction rédigée par Sylvie SERVIGNE.
fatcat:t3uyxigvzjextnijgf5ci7w334