Prise en charge d'un malade atteint d'hépatopathie virale chronique candidat à une chimiothérapie

Hélène Fontaine
2010 Cancéro digest  
Prise en charge d'un malade atteint d'hépatopathie virale chronique candidat à une chimiothérapie Management and treatment in patients with an indication of a chemotherapy and with a chronic viral hepatitis En raison de la fréquence des cancers et des infections virales chroniques Be tCd ans la population générale, la coexistence de ces deux états pathologiques est fréquente. Elle peut se compliquer d'exacerbations de la maladie hépatique (réactivation, arrêt de la multiplication virale,
more » ... gnées ou non de séroréversion ou de séroconversion) sous forme d'hépatite aiguë ou chronique pouvant évoluer àc ourt terme vers une forme fulminante ou à long terme vers la cirrhose. Ces complications peuvent être facilement prévenues par : -le dépistage systématique des hépatites virales B et C:1) chez tout patient devant recevoir une chimiothérapie ; et 2) pendant la chimiothérapie ou au décours de celle-ci en cas de cytolyse et/ou de cholestase, -e tp ar l'institution d'un traitement préemptif par analogues nucléosidiques ou nucléotidiques au cours des hépatites virales B chroniques. Ceci permet de limiter la morbidité et la mortalité chez ces patients, induites, d'une part, par les complications hépatiques et, d'autrep art, par la diminution de l'efficacité des chimiothérapies, trop souvent modifiées ou retardées par ces complications. Mots-clés Chimiothérapie, Exacerbation virale, Réactivation virale B, Hépatite C, Hépatite B ❚ Abstract Because of their prevalence in general population, the co-existenceo fc ancers andc hronicv iral hepatitis arer elatively high, and could lead to exacerbation of liver disease (HBV reactivation, discontinuation of HBV replication, sometimes associated with HBe or HBs seroreversion or seroconversion). These forms of acute or chronic hepatitis could evoluate to cirrhosis or fulminant hepatitis form. These complications could easily be prevented by: the routine screening of hepatitis B and C in: 1. all patients who have to receive chemotherapy; 2. during the chemotherapy or duringt he follow-up after its discontinuation, in case of elevation of alanine aminotransferase and aspartate aminotransferase, or occurrence of cholestasis, -a pre-emptive treatment with nucleoside or nucleotide analogs in all patients with chronic hepatitis B. These recommendations allow to decrease the morbidity and the mortality, explained, in one hand, by the specific liver complications and, in other hand, by the decrease of the efficacy of chemotherapies, more often delayed or discontinuated because of them.
doi:10.4267/2042/35620 fatcat:h5wyfekusjbf5p2hxogae5dbue