Combined associations between moderate to vigorous physical activity and sedentary behaviour with cardiometabolic risk factors in children

Jean-Philippe Chaput, Travis John Saunders, Marie-Ève Mathieu, Mélanie Henderson, Mark Stephen Tremblay, Jennifer O'Loughlin, Angelo Tremblay
2013 Applied Physiology, Nutrition and Metabolism  
The objective of this study was to examine the combined associations between time spent in moderate-to vigorousintensity physical activity (MVPA) and time spent sedentary in relation to cardiometabolic risk factors in a cohort of Canadian children. A cross-sectional study was conducted on 536 white children aged 8-10 years with at least 1 obese biological parent. Time spent in MVPA and sedentary behaviour over 7 days was measured using accelerometry and participants were stratified by tertiles.
more » ... tified by tertiles. Daily screen time over 7 days was also self-reported by the child. Outcomes included waist circumference, systolic and diastolic blood pressure, fasting triglycerides, high-density lipoprotein cholesterol, and glucose concentrations. Analyses of covariance comparing tertiles of sedentary time/MVPA showed that higher levels of MVPA were associated with lower waist circumference, fasting triglycerides and diastolic blood pressure, and higher high-density lipoprotein (HDL) cholesterol, irrespective of sedentary time. In linear regression, MVPA was inversely associated with waist circumference and diastolic blood pressure and positively associated with HDL cholesterol, independent of covariates including sedentary time. In contrast, sedentary time was positively associated with diastolic blood pressure but after adjustment for MVPA the association was no longer statistically significant. Self-reported screen time was positively associated with waist circumference and negatively associated with HDL cholesterol independent of covariates including MVPA. Overall, a high level of MVPA was associated with reduced cardiometabolic risk in this sample of children, regardless of their amount of sedentary behaviour. The type of sedentary behaviour (i.e., screen time) might be more important than overall sedentary time in relation to cardiometabolic risk. Résumé : Cette étude se propose d'analyser la relation conjuguée du temps consacré à des activités physiques d'intensité modérée à vigoureuse (« MVPA ») et du temps consacré à des activités sédentaires avec les facteurs de risque cardiométabolique dans une cohorte d'enfants canadiens. On réalise une étude transversale auprès de 536 enfants âgés de 8 à 10 ans dont au moins un parent biologique est obèse. On évalue durant 7 jours le temps consacré aux MVPA et aux activités sédentaires au moyen d'un accéléromètre et on divise les participants en tertiles. Les enfants rapportent eux-mêmes le temps passé devant un écran durant les 7 jours. On évalue aussi les variables suivantes : tour de taille, pression sanguine diastolique et systolique, triglycérides à jeun, cholestérol des lipoprotéines de haute densité (« HDL ») et glucose. D'après l'analyse de covariance des groupes divisés en tertiles selon les activités sédentaires/MVPA, les valeurs les plus élevées de MVPA sont associées à un plus faible tour de taille, à moins de triglycérides à jeun, à une plus faible pression diastolique et à un plus haut taux de cholestérol HDL, et ce, indépendamment du temps consacré à des activités sédentaires. D'après l'analyse de régression linéaire, les MVPA sont inversement associées au tour de taille et à la pression diastolique et positivement associées au cholestérol HDL, et ce, indépendamment des covariables incluant le temps consacré à des activités sédentaires. Par contre, le temps consacré à des activités sédentaires est positivement associé à la pression sanguine diastolique, mais après correction pour les MVPA, l'association n'est plus statistiquement significative. Le temps passé devant un écran selon le dire des enfants est positivement associé au tour de taille et négativement associé au cholestérol HDL, et ce, indépendamment des covariables incluant les MVPA. Globalement, des valeurs élevées de MVPA sont associées à une diminution du risque cardiométabolique dans cet échantillon d'enfants, peu importe le temps consacré à des activités sédentaires. Le type d'activité sédentaire (c.-à -d. le temps passé devant un écran) semble plus important que la somme de temps consacré aux activités sédentaires en ce qui concerne le risque cardiométabolique. [Traduit par la rédaction] Mots-clés : risque cardiométabolique, exercice physique, obésité, population pédiatrique, temps passé devant un écran, comportement sédentaire. Published by NRC Research Press Appl. Physiol. Nutr. Metab. Downloaded from www.nrcresearchpress.com by 24.103.65.126 on 04/26/13 For personal use only. Pagination not final/Pagination non finale Chaput et al. 7 Published by NRC Research Press Appl. Physiol. Nutr. Metab. Downloaded from www.nrcresearchpress.com by 24.103.65.126 on 04/26/13 For personal use only.
doi:10.1139/apnm-2012-0382 pmid:23668753 fatcat:bns2gwjyrjgvtcs6pcxdxk462y