Le patrimoine naturel aquitain vu du Web : discours, valeurs, fonctions

Christine Bouisset, Isabelle Degrémont, Juan Sevilla
2010 Sud-Ouest européen  
Si l'appropriation patrimoniale a longtemps été l'apanage d'acteurs scientifiques, érudits et très largement institutionnels, les nouvelles technologies de communication permettent l'expression et la diffusion d'un discours patrimonial beaucoup plus varié. À partir d'une étude de cas, la région Aquitaine et son traitement sur le Web, nous nous proposons donc de montrer la diversité, tant dans les lieux choisis comme patrimoines que dans les acteurs au sens large qui participent au processus de
more » ... nt au processus de patrimonialisation. Le patrimoine ainsi désigné relève de valeurs naturalistes et esthétiques qui font écho aux critères traditionnels de conservation et de protection mais aussi de valeurs émotionnelles et de valeurs liées à l'aménagement des lieux qui témoignent de la force de certains usages et fonctions attribués aux espaces naturels. Mots clés : patrimoine naturel, Internet, Aquitaine, représentations, valeurs géographiques Resumen: Si la apropiación patrimonial ha sido durante mucho tiempo exclusiva de actores científicos, eruditos y, en buena medida, institucionales, las nuevas tecnologías de comunicación permiten la expresión y la difusión de un discurso patrimonial mucho más variado. A partir de un estudio de caso, la región de Aquitania y su tratamiento en la Web, nos proponemos mostrar la diversidad tanto de lugares elegidos como patrimonio como de actores, en sentido amplio, que participan en el proceso de patrimonialización. El patrimonio así designado surge de valores naturalistas y estéticos que responden a los criterios tradicionales de conservación y de protección, pero también de valores emocionales y de valores vinculados al acondicionamiento de los lugares que dan prueba de la fuerza de determinados usos y funciones atribuidos a los espacios naturales. Palabras clave: patrimonio natural, Internet, Aquitania, representaciones, valores geográficas. La question du patrimoine touche aujourd'hui des pans entiers de notre société à un tel point qu'un nombre croissant d'éléments matériels ou immatériels en prennent la qualité : « ... l'idée du patrimoine, intimement liée à la nécessité de conserver des oeuvres menacées ou des objets de plus en plus rapidement obsolètes, répond au principe d'un partage de la culture au sein des sociétés démocratiques, comme à l'exigence de généalogies [...] on parle, en effet, d'un patrimoine non seulement historique, artistique ou archéologique, mais encore ethnologique, biologique ou naturel : non seulement matériel, mais immatériel ; non seulement national, ou local, régional, mais mondial, universel » (Poulot, 1998, p.7). Pour expliquer cet engouement a été développée l'idée d'un changement des sociétés occidentales dans leur rapport au passé, à la mémoire et à la transmission. Les historiens de l'art ont été les premiers à se pencher sur le patrimoine monumental en démontrant l'évolution de « faits » de Manuscrit auteur, publié dans "Sud-Ouest européen : revue géographique des Pyrénées et du Sud-Ouest, 30 (2010) p.85-98"
doi:10.4000/soe.1283 fatcat:yzwksxcc7rgjxdltivwpifd4yu